You are currently viewing Autosuffisance énergétique : vers une révolution de la maison autonome ?

Face à cette séduisante idée de ne plus payer aucune facture énergétique, un concept émerge, celui de l’autosuffisance ou de l’indépendance en énergie. De plus en plus prisée de par les avantages qu’elle apporte mais aussi suite à un contexte économique et social qui y contribue largement, ce concept ne fait que se développer. Source de souveraineté pour les nations et outil potentiellement salvateur pour les citoyens, l’autosuffisance énergétique est exacerbé depuis la crise environnementale puis, plus récemment suite à la crise sanitaire du Corona Virus. De l’autoconsommation d’électricité à la maison entièrement autonome, de multiples solutions sont aujourd’hui proposées afin d’atteindre cette finalité. Mais qu’est-ce que réellement l’autosuffisance énergétique ?

Qu’est-ce que l’autosuffisance énergétique ? 

Tout d’abord, l’autosuffisance énergétique chez les particuliers désigne la capacité d’une résidence individuelle à produire et à consommer l’ensemble de l’énergie nécessaire à ses besoins domestiques, sans avoir recours à des sources d’énergie externes. Cette approche vise à minimiser, voire à éliminer, la dépendance vis-à-vis des réseaux d’approvisionnement traditionnels, en mettant en place des systèmes de production énergétique internes, généralement à partir de sources renouvelables. Un bâtiment ou une maison autonome d’un point de vue énergétique ne fait appel à aucun réseau de gaz et d’électricité nationaux. Atteindre l’autosuffisance énergétique devient alors un rêve souhaité par de nombreuses maisons puisque ses avantages sont nombreux.

Les moyens nécessaires à l’indépendance énergétique 

Avec l’assouplissement des réglementations et les dispositifs incitatifs, l’autosuffisance énergétique est désormais une réalité, pour peu qu’on s’en donne les moyens. Cela implique toutefois de profonds bouleversements pour obtenir une totale indépendance énergétique. En effet, pour subvenir à ses besoins dans une telle résidence, il est nécessaire de faire appel à différents moyens de production d’énergie afin d’alimenter les appareils électriques, l’eau chaude sanitaire ou encore le chauffage. Cette notion repose souvent sur l’installation de technologies telles que des panneaux solaires photovoltaïques pour capter l’énergie solaire, des éoliennes domestiques pour exploiter l’énergie du vent, des systèmes de stockage d’énergie, comme des batteries pour assurer une disponibilité constante, et éventuellement d’autres solutions innovantes, telles que des systèmes de récupération de chaleur ou des micro-réseaux intelligents.

Les limites à l’autonomie énergétique 

Pour des raisons écologiques et économiques, de plus en plus de personnes se tournent vers l’autosuffisance énergétique. Ce choix est particulièrement sollicité par les propriétaires. Toutefois, il existe des cas où l’autosuffisance énergétique devient une contrainte, notamment lorsque le bâtiment ou la résidence est isolé géographiquement sans possibilité d’être reliée au réseau d’électricité, d’eau et de gaz. En conséquence, atteindre l’indépendance énergétique revient à vivre seulement de ses propres ressources en énergie.

Pour en savoir plus :

  • John SEYMOUR, Le grand guide marabout de l’autosuffisance, MARABOUT, 2019
  • Patrick BARONNET, 20 ans d’autonomies solidaires, La Maison Autonome, 2020
  • https://www.sirenergies.com/article/autosuffisance-energetique-definition
  • https://www.demeures-cote-dargent.com/2023/11/10/maison-autonome-en-eau-et-electricite-le-bon-investissement-2023/

A propos de Emna CHETTELI