Bio-ressources : le blog Site

Quel avenir pour les prix règlementés de l’énergie ? 0

Quel avenir pour les prix règlementés de l’énergie ?

Face à la hausse structurelle des prix de l’énergie, qui tend à accroître la pression sur le budget des ménages, surtout les plus modestes, l’état agit à travers les prix règlementés.

Les prix réglementés de ventes d’énergie sont proposés uniquement par les opérateurs historiques et sont fixés par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) en accord avec les ministres de l’Économie et de l’Environnement en charge de l’énergie.
Or, la libéralisation effective du marché de l’énergie placera la concurrence des prix au cœur du débat autour des tarifs régulés pour les millions de consommateurs qui aujourd’hui encore préfèrent rester chez EDF, l’opérateur historique. Les opérateurs alternatifs souhaitent le remplacement des tarifs règlementés par un prix de référence.
Est-ce que la main invisible d’Adam Smith prôné par l’union européenne pour le marché de l’énergie aura raison du Keynésianisme gouvernemental pour les prix règlementés ?
L’avenir nous le dira…

0

Pourquoi investir dans les EnR serait rentable en Haïti ?

En Haïti, l’offre d’énergie est constituée essentiellement de produits pétroliers et un infirme pourcentage d’EnR. Ces dernières sont quasiment négligeables dans un pays où le soleil brille à longueur de l’année, le vent souffle presque partout… Pourquoi les investissements dans ce secteur tardent-il à arriver ?

Le pétrolier a sombré, vive le pétrole ! 0

Le pétrolier a sombré, vive le pétrole !

Vous aussi, vous avez sans doute eu vent du naufrage du pétrolier iranien Sanchi en mer de Chine orientale le 14 janvier dernier, après un collision qui avait entraîné sa combustion pendant une semaine et le décès des 32 membres de l’équipage. Retour sur cet événement dramatique finalement peu couvert par la presse…

Chèque énergie généralisé à l’ensemble du territoire français 0

Chèque énergie généralisé à l’ensemble du territoire français

Le chèque énergie était la mesure phare instaurée par l’article 201 de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte dans son chapitre IV portant sur « la protection des consommateurs en situation de précarité énergétique ». C’est un dispositif d’aide au paiement de la facture d’énergie à destination des ménages disposant de revenus modestes.
4 millions de ménages en situation de précarité énergétique sont susceptibles de bénéficier du chèque énergie en remplacement des 3 millions qui bénéficiaient des tarifs sociaux de l’énergie pour l’électricité et le gaz qui ont pris fin au 31 décembre 2017.
Mais ce chèque n’apporte qu’une réponse partielle aux difficultés d’honorer ses dépenses énergétiques. C’est la combinaison de mesures qui peut permettre aux personnes les plus vulnérables face à l’accès aux énergies de répondre au droit essentiel qu’est le recours à l’énergie.

0

Belize takes a huge step forward in marine conservation

Dean Barrow, Belizean prime minister, impose a permanent moratorium on offshore oil activity in order to protect Belize Barrier Reef. Thus, the country asserts itself as the safeguard of it’s maritime environment, but also for the maintain of tourist industry, true economic engine of the country.

TARFAYA: LA PLUS GRANDE CENTRALE D’ÉNERGIE ÉOLIENNE EN AFRIQUE. 0

TARFAYA: LA PLUS GRANDE CENTRALE D’ÉNERGIE ÉOLIENNE EN AFRIQUE.

En plus de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui accueille des projets ambitieux et pionniers d’énergie éolienne, le parc éolien est situé à une vingtaine de kilomètres de la ville dont il porte le nom, abrite la plus grande infrastructure d’énergie éolienne du continent d’une capacité de 300 MW, suffisante pour alimenter 1,5 million de foyers.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
546