Connaître la performance énergétique de son toit en deux clics : bientôt possible!

Partagez!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

En marge de la COP 21 sera présenté le calculateur d’énergie solaire développé par une start-up française, In sun we trust : une autre forme de combinaison des technologies de l’information et de l’énergie solaire photovoltaïque.

pauline article

© FreeImages.com

Quid du contexte technique et politique de cette énergie renouvelable ?

Tous les français ont connu ces démarchages téléphoniques pour installer des panneaux photovoltaïques sur leur toit, mais se sont montrés frileux à investir face aux arnaques médiatisées et au boom d’autres énergies.
Le coût de cette technologie a chuté ces dernières années, rendant de nombreux projets rentables et compétitifs face à l’énergie traditionnelle. De plus, le rendement de ces panneaux s’est progressivement amélioré, réussissant à atteindre jusqu’à 33% de conversion de l’énergie solaire en électricité.
Cette amélioration technique s’accompagne d’une volonté politique d’augmenter la part du renouvelable dans le mix énergétique. Dans les faits, la production d’origine photovoltaïque représente 1,3% de la consommation électrique nationale au premier semestre 2015. Ce chiffre est en augmentation constante grâce à une évolution positive du parc photovoltaïque atteignant une puissance installée de 6 GW en juin 2015.
La rentabilité d’une telle installation reste néanmoins une question pour de nombreux  français. Ce calculateur serait-il un début de réponse?

 

Le fonctionnement du calculateur

En rentrant son adresse sur le site de la start-up, l’algorithme calculera le potentiel d’énergie solaire du logement de l’utilisateur en tenant compte de trois paramètres essentiels que sont la topographie du lieu (à l’aide des données cartographiques de l’IGN), les relevés météorologiques annuels et la surface du toit. Le site sera alors en mesure de quantifier une estimation de gain issue de la revente de l’électricité produite à EDF.

Pour l’internaute intéressé par l’installation de panneaux photovoltaïques, il pourra trouver sur le site une liste des installateurs de panneaux solaires proche de chez lui. Ces professionnels seront soumis à un cahier des charges (critères de certification, de formation, d’expérience…) défini par la start-up. Cette dernière se rémunérera en prélevant un pourcentage sur les contrats signés via le site entre le particulier et l’installateur.

Les développeurs proposent ici un service simple et gratuit qui aura un rôle d’aide à la décision pour le particulier.

Google, le concurrent de demain ?

Google a lancé son projet Sunroof en août 2015 proposant une démarche similaire. A l’heure actuelle, seules trois villes américaines sont couvertes par le projet. La pénétration du marché français n’est pas à l’ordre du jour, laissant à In sun we trust le temps de s’établir et de conforter sa position.

Le lancement du site est prévu le 1er Novembre 2015, le premier d’une longue série…


Pauline Falgareiro-Douchet

 

Sources :

https://www.google.com/get/sunroof/about/

http://www.insunwetrust.solar/

http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/energie-climat/

 

Partagez!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *