La spiruline : la micro-algue qui sauvera le monde

Partagez!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

L’Organisation mondiale de la santé estime que la petite algue bleutée nommée spiruline est l’aliment le plus complet de la planète (le deuxième après le lait maternel). Cette micro-algue constitue un nouveau marché en plein développement.

sea-816740_960_720

Cette algue tient son nom de sa forme spiralée et existe depuis plus de 3 milliards d’années. D’abord utilisées chez les aztèques et dans les tribus du Sahara, elle est reconnue pour ses qualités nutritives notamment pour les femmes enceintes. Sa production est ensuite reprise en Californie et à Hawaï puis se développe de façon contrôlée partout dans le monde. Aujourd’hui, 5 000 tonnes de spiruline sont produites dans le monde. La Chine est la première actrice de ce marché en fournissant 50% de la spiruline mondiale.

Progressivement, les techniques de production de l’algue ont évolué pour devenir véritablement efficaces et transposables dans n’importe quelle partie du monde. La spiruline grandit dans des bassins d’eau chaude (environ 37°C) et se nourrit de minéraux dissous et d’excréments de flamants roses. Elle grandit de 30% chaque jour. Ensuite, l’eau des bassins est aspirée et les algues passent dans un tamis pour devenir une pâte verdâtre. Elle passe alors au séchage dans une machine qui la transforme en filaments. Elle est ensuite réduite en poudre.

Faible en calories, la spiruline contient une grande quantité de nutriments : de 55 à 70% de protéines de grande qualité, caroténoïdes, fer, acides gras essentiels. On parle donc de « super aliment » : « Aucun autre aliment ne réunit autant de nutriments essentiels à l’homme », explique Bernard Schmitt, endocrinologue et directeur du Centre d’enseignement et de recherches en nutrition humaine (CERNH).

Une poignée de spiruline contient autant de :

  • protéines que 35g de bœuf
  • calcium que 3 verres de lait
  • fer que 3 bols d’épinards
  • bêta-carotène que 18 carottes
  • vitamine B12 que 500g de steak
  • vitamine E que 3 cuillères à soupe de germe de blé

 

Cette championne du monde en nutrition a rapidement été repérée par les organisations pour lutter contre la faim dans le monde. La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) en recommande la production et l’utilisation. De nombreuses ONG ont, de fait, développé des projets partout dans le monde pour lutter contre la malnutrition des enfants de pays pauvres. L’IIMSAM (Institution intergouvernementale pour l’utilisation de la micro-algue Spiruline contre la malnutrition) s’inscrit dans cette optique.

Au-delà de son aspect humanitaire, la spiruline est devenue très populaire dans les pays industrialisés en tant que complément alimentaire. Reconnue pour son caractère hautement nutritif, elle fait de plus en plus d’adeptes. Par exemple, en France, environ 1 500 tonnes de spiruline sont consommées chaque année par une centaine de fermes installées principalement dans le Sud. En 2013, 2% des français en consommaient.

SOURCES

http://www.consoglobe.com/spiruline-algue-100-bienfaits-3079-cg

http://www.liberation.fr/futurs/2014/09/14/microalgue-la-spirale-vertueuse_1100314

https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiruline_(compl%C3%A9ment_alimentaire)

http://iimsam.org/en/iimsam-global-sports-for-peace-initiative/

Source image libre de droit

Partagez!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *