Les cultures d’OGM en hausse en 2016!

Partagez!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

La surface mondiale des cultures d’OGM est repartie à la hausse en 2016, atteignant 185,1 millions d’hectares.

Ce chiffre est peut-être surestimé, puisqu’il nous est donné par le Service international pour l’acquisition d’applications agricoles biotechnologiques (ISAAA). Il s’agit d’un organisme international de promotion des OGM, financé notamment par Monsanto, qui présente sa mission comme étant « la réduction de la pauvreté […] et le développement d’une agriculture plus durable »…

A supposer que le chiffre est exact, cela représente une augmentation de 5.4 millions d’hectares par rapport à 2015, soit une hausse de 3%. Le nombre de pays cultivateurs d’OGM a toutefois baissé, passant de 28 à 26 avec la fin des cultures génétiquement modifiées au Burkina Faso et en Roumanie.

Le premier pays producteur d’OGM reste de loin les Etats-Unis, suivi du Brésil, de l’Argentine, du Canada et de l’Inde. A eux tous, ils représentent en 2016 près de 91% de la surface mondiale des cultures OGM. Dans l’Union Européenne, seul le maïs génétiquement modifié est autorisé. Il est cultivé dans 4 pays : l’Espagne, le Portugal, la Slovaquie et la République Tchèque. Il est en revanche interdit en France.

Les cultures OGM majoritaires sont le soja, le maïs, le coton et le colza, qui représentent ensemble 99% des surfaces de culture OGM. Pour le reste, il s’agit de la betterave sucrière, la papaye, la courge, l’aubergine, la pomme de terre et plus récemment l’ananas. Des recherches sont en cours sur le riz, la banane, le blé, le pois chiche, la moutarde et la canne à sucre.

Malgré les voix qui s’élèvent dans le monde pour dénoncer les risques des OGM pour notre santé et pour l’environnement, force est de constater que leur culture séduit toujours, en particulier les pays en développement où elle est en augmentation.

Désormais, l’Afrique est devenue la cible première de l’industrie OGM. L’ISAAA se réjouit d’ailleurs de l’assouplissement de la réglementation vis-à-vis des cultures biotechnologiques dans de nombreux pays du continent…

 

Dima Doukhi Afficher l'image d'origine – Étudiante en Master 2 GEDD à Strasbourg

 

Sources:

http://www.natura-sciences.com/agriculture/ogm-production-monde.html

http://www.vegemag.fr/actualite/les-cultures-dogm-en-hausse-de-3-dans-le-monde-en-2016-9679

https://www.actu-environnement.com/ae/news/ogm-culture-monde-28975.php4

https://www.generations-futures.fr/publications/ogm-ogm-caches/

Image libre de droit: https://pixabay.com/fr/ma%C3%AFs-champ-agriculture-c%C3%A9r%C3%A9ales-1163124/ 

Partagez!Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *