Purifier l’air en Afrique grâce à l’IA ?

Sept millions de personnes décèdent chaque année en raison de leur exposition à l’air ambiant. Tandis que l’OMS recommande un environnement concentrant 10 microgrammes de particules fines par mètre cube, l’air d’une ville comme Paris en possède en moyenne 3 fois plus. Heureusement des initiatives voient le jour afin de mesurer ce phénomène, d’en connaître les risques et ainsi de mieux le combattre.

        Sensibiliser et agir

Engineer Bainomugisha est professeur à l’université de Kampala, la capitale du Ouganda. Il a créé un projet innovant : AirQo. A partir de boîtiers fixés sur des véhicules qui circulent dans la métropole, l’entrepreneur Ougandais est capable d’observer le niveau de pollution de la ville. Ces capteurs sont reliés au cloud de l’entreprise, qui donnera des conseils adaptés selon le niveau de pollution depuis une application gratuite et cela quartier par quartier, minute par minute.

 

 

 

 

 

A gauche, étude en temps réel de l’application AirQo dans la ville de Kampala, capital de l’Ouganda. A droite, l’indice de la qualité de l’air de la ville de Strasbourg par l’Association nationale de la surveillance de la qualité de l’Air. On peut constater un contraste en termes de précision, de régularité et de prévention.

 Une innovation aux multiples intérêts

Cette nouveauté est peu couteuse, extrêmement précise et permet une prise de conscience de la population face au risque que constitue le SMOG. Elle possède un immense potentiel, et pourra notamment aider à repenser l’urbanisation des villes afin de mieux gérer les flux de personnes et par conséquent limiter considérablement la pollution automobile.

Les capacités sont telles que ce projet fait partie des lauréats du Google Ai Impact Challenge, un concours prestigieux qui valorise les chercheurs attachés aux problématiques sociales et environnementales.

 

Source :

https://airqo.net/

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/particules-fines-sont-villes-pluspolluees-monde-10940/

https://www.atmo-grandest.eu/lair-dans-ma-ville

https://www.who.int/ipcs/assessment/public_health/air_pollution.fr

 

Rédigé par : Clément VELTEN et Timothé NICOT. 

A propos de Clément VELTEN

Titulaire d'un Master I Administration Economique et Sociale, j'ai décidé d'orienter mon parcours vers le domaine de la transition énergétique. J'ai intégré le Master II Droit et gestion des énergies et du développement durables pour développer mes connaissances autour secteur porteur afin de me spécialiser dans les métiers de la rénovation énergétique.

Clément VELTEN

Titulaire d'un Master I Administration Economique et Sociale, j'ai décidé d'orienter mon parcours vers le domaine de la transition énergétique. J'ai intégré le Master II Droit et gestion des énergies et du développement durables pour développer mes connaissances autour secteur porteur afin de me spécialiser dans les métiers de la rénovation énergétique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.