Les piscines écologiques : l’alternative aux piscines traditionnelles ?

 

C’est l’été ! Beaucoup sont ceux qui rêvent d’une maison avec piscine surtout en ce moment où il est préférable de rester chez soi. Signe d’un accomplissement personnel ou d’une certaine qualité de vie, nombreux sont ceux à franchir le pas. Mais est-ce qu’avoir une piscine peut être compatible avec une conscience écologique ? Les piscines dites « naturelles » ou « écologiques » sont peut-être la solution.  

Les différentes évolutions technologiques de ces dernières années ont permis aux piscines d’être de moins en moins mauvaises pour l’environnement. Selon la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP), une piscine de 65m3 émettrait 200 kg de CO2 par an. De plus, le besoin en eau pour le remplissage de la piscine a aussi beaucoup diminué. Cependant, cela reste une pratique très consommatrice en énergie et polluante. Sans oublier que les produits chimiques utilisés peuvent être nocifs pour la santé des baigneurs. Il est toutefois possible de faire mieux en laissant cohabiter la piscine avec la nature. C’est l’objectif des piscines écologiques.

 

Couleur Lavande : Piscine naturelle écologique

Couleur Lavande : Piscine naturelle écologique

Ces piscines sont en réalité des bassins créés artificiellement n’utilisant aucun produit chimique tels que le chlore. Au contraire, les piscines écologiques se servent de la nature et de l’écosystème qui les entourent pour fonctionner. Elles respectent l’environnement en créant un nouvel habitat pour certaines espèces et plantes.

L’ensoleillement sera par exemple très important pour l’emplacement de la piscine. Pour permettre le développement des végétaux, Il ne faut pas qu’il n’y ait trop ni pas assez de soleil. En effet, une zone de plantation est nécessaire pour l’assainissement et le filtrage de l’eau. Cette zone accueillera des plantes aquatiques ou flottantes de différentes sortes, des insectes et même des animaux. N’ayez donc pas peur des grenouilles ! Dans une piscine écologique, on trouve aussi  une zone de baignade où un filtre à sable, un filtre à UV un compartiment de sédimentation et une écumoire seront mis en place.

L’écosystème est donc primordial pour nager dans une eau saine, il faut donc faire appel à des professionnels pour ne pas s’y prendre n’importe comment. De plus, pour les plus frileux, il est possible de chauffer une piscine écologique à l’aide de panneaux solaires.

Une fois mise en place, l’entretien est plus facile et plus économique qu’une piscine classique même si le coût d’installation est plus important. Il n’est pas nécessaire de couvrir ce genre de piscine même l’hiver contrairement aux piscines traditionnelles.

Il faut cependant s’armer de patience avant que l’écosystème prenne place. La mise en place d’une piscine écologique vous permettra de vivre plus en harmonie avec l’environnement qui vous entoure, de respecter la nature mais aussi notre peau.

Alors, en ces temps de fortes chaleurs, n’hésitez pas à vous renseigner avant d’installer une piscine chez vous ! Confort de vie et réduction de votre emprunte carbone ne sont pas incompatibles.

Sources :

http://piscines-ecologiques.net/

https://cote-piscine-mag.com/guide/impact-carbone-dune-piscine/

https://cote-piscine-mag.com/guide/impact-carbone-dune-piscine/

 

 

A propos de Laurie NOGUES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.