L’EAU ET LA JUSTICE SOCIALE : UN ENJEU POUR LES STRATEGIES DE RSE

 

L’eau est fondamentale pour la vie et est de plus en plus considérée comme un droit de l’homme et un des piliers de la justice sociale. Il n’y a pas d’autre alternative que l’adoption à grande échelle d’un mode de gestion de l’eau dans le secteur privé.

L’eau, un problème inquiétant de justice sociale

Selon les Nations Unies, le manque de ressources en eau affecte le chiffre alarmant de 40% de la population mondiale, ce chiffre au lieu de diminuer semble augmenter et pourrait s’aggraver à l’avenir comme une des conséquences du réchauffement climatique. Actuellement, environ 2,1 milliards de personnes ont accès à un meilleur assainissement de l’eau, mais la pénurie d’eau potable est un problème croissant depuis les années 1990 sur tous les continents.

Il est très courant aujourd’hui d’entendre parler des sécheresses qui se produisent dans le monde entier, le stress hydrique est l’une des conditions les plus courantes du réchauffement climatique et affecte la justice sociale effective. Les chiffres des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies indiquent que : « d’ici à 2050, on prévoit qu’une personne sur quatre sera touchée par des pénuries d’eau récurrentes ».

Dans le cadre des mêmes objectifs de développement durable, l’ONU a proposé « à faire en sorte d’assurer d’ici à 2030 un accès universel et équitable à l’eau potable, à un coût abordable ». Cela implique que les pays doivent faire de gros investissements dans l’assainissement de l’eau, ainsi que dans les infrastructures qui permettent sa distribution équitable. De même, le gouvernement et le secteur privé doivent travailler ensemble pour protéger l’exploitation des écosystèmes aquatiques si nous voulons réduire l’impact des pénuries d’eau.

Les Nations Unies déclarent également que : « en 2015, 4,5 milliards de personnes n’avaient pas accès à une source d’eau sûre (les excréments n’étaient pas bien traités). En outre, 2,3 milliards de personnes ne pouvaient même pas bénéficier d’assainissement de base ».

Protection de l’eau : RSE et politique publique

Le monde entier comprend l’importance de la durabilité environnementale et les organisations doivent s’attacher davantage à résoudre la crise mondiale de l’eau et à minimiser l’impact sur elles-mêmes et sur la planète. Au cours des deux dernières décennies, les entreprises ont progressivement adopté l’idée de la durabilité comme partie intégrante de leur programme d’entreprise. Il est maintenant largement reconnu que les dépenses en faveur de la durabilité constituent un investissement plutôt qu’un coût.

On observe une tendance mondiale à mettre de plus en plus l’accent sur la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) dans le secteur privé. Cependant, les développements sont très inégaux entre les zones géographiques et les secteurs industriels. Les progrès se font à la fois sur la base d’une impulsion du gouvernement et d’autres parties prenantes. Il est évident que les gouvernements peuvent avoir un impact important en adoptant plus largement la RSE par le biais de la législation, de la réglementation ou d’autres types d’initiatives. Il existe de nombreuses preuves du monde, ce qui montre que là où les gouvernements ont été les plus actifs dans ce domaine, le secteur privé est également devenu plus proactif et stratégique dans ses approches.

Vers où devrions-nous aller ?

Les initiatives gouvernementales peuvent stimuler le développement de la RSE par des approches plus larges, telles que la législation de l’UE concernant les rapports de durabilité des entreprises ou par une législation traitant de questions spécifiques de RSE, avec des exemples couvrant par exemple la lutte contre la corruption (Royaume-Uni), les minéraux de conflit (États-Unis) ou le changement climatique (UE)

Les gouvernements peuvent commencer par sensibiliser le secteur privé à des questions cruciales comme l’eau. Cela peut stimuler les initiatives du secteur privé, et aboutir à des interventions réglementaires dans un deuxième temps. Les gouvernements devraient également inviter le secteur privé à participer à des initiatives public-privé concernant la gestion proactive de l’eau et l’intendance de l’eau. De telles initiatives sont clairement bénéfiques pour le secteur privé et le secteur public et devraient être développées en fonction des besoins locaux.

Les questions relatives à l’eau présentent des risques croissants à l’échelle mondiale et à différents niveaux sur de nombreux marchés dans le monde. Il est clair que l’eau sera un problème crucial pour les décennies à venir, car il n’existe pas de substitut à cette ressource. L’eau est fondamentale pour la vie et est de plus en plus considérée comme un droit de l’homme et un des piliers de la justice sociale. Il n’y a pas d’autre alternative que l’adoption à grande échelle de la gestion de l’eau dans le secteur privé. Un bon exemple est le « CEO Water Mandate », une initiative du Pacte Mondial des Nations Unies et du Secrétaire Général de l’ONU. Cette initiative incite les entreprises signataires à travailler activement sur leur propre empreinte, tout en s’engageant dans la transparence et l’action collective pour une gestion plus durable de l’eau.

Mots clés : Eau, RSE, Justice Sociale

L’auteur a consulté les références bibliographiques suivantes :

 

  1. European Commission. (2011). CSR for water: progress towards sustainability. Juillet 30, 2020, de European Commission Site Web:  https://ec.europa.eu/environment/integration/research/newsalert/pdf/242na1_en.pdf
  2. Lambooy, T.. (2011, Mai 8). Corporate social responsibility: sustainable water use. Journal of Cleaner Production , 19, 852-866.
  3. ESG ADEC Solutions. (2017). WHITE PAPER: WATER AND CORPORATE RESPONSIBILITY. Juillet 29, 2020, de ESG ADEC Solutions Sitio web: https://www.esg.adec-innovations.com/assets/img/whitepaper/adec-water-and-corporate-responsibility.pdf
  4. Global Water Partnership-Mediterranean (GWP-Med) a. (2019). Brief on Water and CSR. Juillet 29, 2020, de Global Water Partnership-Mediterranean (GWP-Med) a Sitio web: https://www.gwp.org/globalassets/documents/governance-microsite/materials-and-resources/eng-csr-preview—final.pdf
  5. Programme des Nations Unies pour le Développement. (2020). Objectif 6: Eau propre et assainissement. Juillet 30, 2020, de Programme des Nations Unies pour le Développement Sitio web: https://www.undp.org/content/undp/fr/home/sustainable-development-goals/goal-6-clean-water-and-sanitation.html

A propos de Alonso ELI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.