Le label Qualimetha : l’encadrement de la filière de méthanisation

 

Le label Qualimetha se présente comme un label qualité des professionnels de la méthanisation. Développé dans les années 2018 et 2019 par l’ATEE ( l’association technique energie environnement), il a commencé à se déployer au début 2020.

Ce label souhaite poser un cadre autour des installations de méthanisation, concernant notamment la conception et la réalisation des méthaniseurs, dans le but de les fiabiliser. Soutenu par l’ADEME, c’est d’ici 2021 qu’elle conditionnera l’attribution de ses aides soit à des professionnels labéllisés, soit, encore, à un mode de fonctionnement labélisé.

Le secrétaire d’Etat à l’écologie Emmanuelle Wargon à d’ailleurs énoncer se féliciter de ” contribuer au renforcement des démarches de qualité permettant de professionnaliser a filière de la méthanisation”.

Au travers de cette labélisation, un grand nombre de critères sont visées. Comme par exemple, celui concernant le respect de la règlementation applicable, pour garantir la légalité des méthaniseurs.  L’ingénierie financière et contractuelle. Mais encore la sécurité et la maitrise des risques, ainsi que le management de projet. En réalité, ces critères sont là afin d’encadrer la conception et constrcution des méthaniseurs. Par ailleurs, il existe d’autre système de qualité, par exemple ISO 9001, qui, si ils sont déjà appliqués au système visé, se verra  allégé de différents critères initialement prévu par le label Qualimetha.

L’entreprise souhaitant bénéficier du label Qualimetha doit candidater et suivre un long processus.  Le processus commence tout d’abord par un audit interne, qui sera réalisé au sein de l’organisme souhaitant bénéficier du label. Cela permet ainsi de faire un état des lieux du système qualité existant.

Le candidat doit ainsi lever l’intégralité des exigences de non conformités majeures, et de limiter au maximum les non conformités mineures. Les candidats doivent ainsi respecter le cadre juridique qui s’impose à eu et maintenir le système de management de l’entreprise.

Puis, et seulement après avoir rédigé le dossier de candidature, l’entreprise peu prendre contact avec l’organisme d’audit Qualimetha, qui analysera ces différents documents.

En date du 13 févirer 2020, ce n’est pas moins de 5 entreprises qui sont labélisées qualimetha.

 

Source :

https://atee.fr/energies-renouvelables/club-biogaz/label-qualimetha

 

 

A propos de Marie BERNARD

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.