Le vélo : nouveau joyau de la mobilité durable post-covid19 ?

« Cette année… nous reconnaissons le caractère unique, la longévité et la polyvalence de la bicyclette », qui s’étend « des nations les plus riches aux pays en développement et aux pays les moins avancés ». Ainsi s’exprimait le président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, à l’occasion de la journée annuelle de la bicyclette le 03 juin dernier.

Cette reconnaissance qu’exprime ces propos, se voit avec l’aménagement de pistes cyclables à travers les grandes villes du monde telles que Bogota, en passant par New-York, Berlin et Paris etc… Cette gloire retrouvée du vélo est portée par les politiques de mobilité post-covid19, grâce aux effets positifs de son utilisation sur les risques sanitaires.

Mais cela suffira-t-il pour lui donner une place de choix dans les politiques nationales de mobilité durable ?

 

Le vélo, la mobilité privilégiée des grandes villes en crise covid19

Face à la crise sanitaire du coronavirus, plusieurs pistes cyclables sont aménagées dans les grandes villes à travers des politiques de mobilité durable et leur financement qui visent à faire la promotion du vélo et encourager son utilisation.

En France, le Ministère de la transition écologique et solidaire a triplé le budget de son plan vélo prévu initialement à 20 millions d’euros. Selon la Ministre, ce budget qui passe à 60 millions d’euros, a pour objectif d’atteindre « le million de vélo remis en état d’ici la fin de l’année ».

A Paris, c’est près de 50 kilomètres de pistes cyclables qui seront aménagées très rapidement pour soutenir le déconfinement et combler la baisse du trafic de ces derniers mois. Les mesures en faveur du vélo sont de plus en plus renforcées dans la ville. Par exemple, la ville envisage d’ici 2024 mettre en œuvre son plan d’installation des pistes cyclables dans presque toutes les rues et la suppression d’environ 60000 places de stationnement des véhicules.

En Allemagne, à travers la politique de mobilité ce sont 30 millions d’euros qui seront investis dans la construction d’infrastructures cyclables et piétons dans les villes.

D’ici 2030, la ville de Berlin prévoit d’atteindre sa neutralité carbone et pour cela, environ 100.000 parcs complémentaires doivent être construits pour favoriser cette neutralité et la transition. Depuis la crise, 12 kilomètres de voies cyclables sont aménagées et 10 kilomètres sont encore attendues.

En Colombie où la pratique du vélo fait partie intégrante de la culture politique et citoyenne, sa capitale Bogota n’est pas en reste. En effet, depuis le début de la crise sanitaire la ville a été équipée de 80 kilomètres de voies cyclables temporaires pour soutenir la politique de mobilité mise en place depuis le début de l’année.

Aux Etats-Unis, plusieurs villes comme New-York, Californie du Nord, San Francisco mettent en place des pistes cyclables pour contenir la propagation de la maladie et favoriser les déplacements malgré la crise sanitaire. A New-York, l’utilisation du vélo a augmenté de 50% en raison depuis le début de la crise sanitaire.

Mais qu’est ce qui justifie cet intérêt presque mondial au vélo en pleine période de crise covid19 ?

 

Le vélo, un outil de lutte contre le covid19 et de promotion de la mobilité durable 

En plus d’être un mode de transport propre, vertueux et respectueux de l’environnement et ses effets sur le bien-être personnel, le vélo est aussi aujourd’hui le type de mobilité qui permet de réduire la contagion au covid19 grâce au respect de la distanciation sociale.

En effet, selon les études scientifiques réalisées par des chercheurs italiens sur la période du 10 au 29 février, les particules fines issues de la pollution de l’air seraient un vecteur de propagation du virus vers le système respiratoire.

Cette étude bien qu’accueillie avec méfiance est cependant confirmée par des chercheurs de l’Université de Harvard. L’étude menée a conclu qu’« une légère augmentation de l’exposition à long terme aux particules fines de PM 2,5 entraîne une forte augmentation du taux de mortalité par COVID-19 ».

Mais pour que cette culture du vélo subsiste à l’après-crise, il est nécessaire que la place du vélo en matière de mobilité durable, soit fondamentalement intégrée aux infrastructures de transport depuis leur conception. De plus, les dispositions réglementaires et routières doivent être renforcées pour assurer la sécurité des usagers qui se retiennent de l’adopter pour ces raisons. La place du vélo doit devenir un « un élément clé de la construction des espaces urbains de demain », Président de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Bien que pour certains analystes, le vélo a toujours été la mobilité d’adaptation lors des plus grandes crises mondiales, nous espérons que cette fois les actions entreprises soient permanentes et continues pour que ces vélos achetés ou remis en état ne retournent pas très vite dans les greniers dès un retour confirmé à la vie dite « normale ».

 

Les vélos commencent à s’imposer en ville avec la pandémie

https://www.liberation.fr/planete/2020/05/03/bogota-loin-devant-le-peloton_1787225

https://news.un.org/fr/story/2020/06/1070172

https://www.actu-environnement.com/ae/news/pistes-cyclables-temporaires-covid19-35324.php4

https://www.france24.com/fr/20200426-le-v%C3%A9lo-un-outil-incontournable-pour-le-d%C3%A9confinement

https://www.actu-environnement.com/ae/news/mobilite-verte-velo-routes-cyclables-35308.php4

https://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2020-03-31/coronavirus-la-pollution-aggrave-t-elle-l-epidemie-54599

https://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2020-04-10/coronavirus-la-pollution-aux-particules-fines-aggraverait-la-maladie-54694

https://www.actu-environnement.com/ae/news/velo-covid19-transport-pistes-cyclables-35342.php4

https://projects.iq.harvard.edu/covid-pm

https://www.actu-environnement.com/ae/news/plan-velo-ville-35558.php4#xtor=RSS-6

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sortie-du-confinement-forfait-mobilites-durables-qui-permet-jusqua-400-euros-prise-en-charge-des

https://www.actu-environnement.com/ae/news/plan-velo-triplement-budget-deconfinement-35546.php4#xtor=RSS-6

https://www.lepoint.fr/histoire/comment-les-crises-remettent-le-velo-en-selle-16-05-2020-2375683_1615.php

A propos de Nafissatou FALANA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.