La place de la RSE au sein des entreprises en France

 

La Commission européenne définit la Responsabilité Sociétale (ou Sociale) de l’Entreprise (RSE) comme « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. »

 

Cadre de la RSE en France

La RSE s’est beaucoup développée ces dernières années en France. La RSE est une démarche volontaire, pourtant des obligations incombent à certaines entreprises. En effet, le cadre législatif a obligé tout d’abord les entreprises cotées à mettre en place certaines mesures.

La loi sur les Nouvelles Régulations Economiques de 2001 a notamment imposé aux grandes entreprises cotées de publier un reporting extra-financier. Puis, la loi sur la transition énergétique de 2015 a étendu les obligations à des entreprises non cotées. Enfin, la loi sur le devoir de vigilance de 2017, qui concerne les très grandes entreprises, demande un plan d’actions pour réduire les risques environnementaux, sociaux et de corruption.

La RSE se déploie également de plus en plus au sein des petites et moyennes entreprises, mais aussi au sein des établissements publics (dans ce cas on parle de RSO). En effet, l’adaptation est nécessaire en raison de la demande d’engagement de certains de leurs partenaires, mais aussi de leurs salariés.

 

L’étendue d’une stratégie RSE

La prise de conscience des enjeux environnementaux met la RSE au cœur des stratégies des organisations.

La stratégie RSE s’applique en interne, dans les relations entre salariés, dirigeants et actionnaires, mais aussi en externe avec les fournisseurs, les clients et les autres partenaires.

Une entreprise qui met en place une stratégie RSE cherche à avoir un impact positif sur l’environnement, et la société en général, tout en ayant une bonne vie économique.

La RSE est au cœur des préoccupations des dirigeants, tout comme des salariés.

 

La RSE : un atout pour recruter

La RSE peut être une stratégie de recrutement. En effet elle peut attirer des candidats sensibles aux enjeux actuels, comme la préservation de l’environnement. Cette stratégie est également synonyme d’une bonne performance des équipes, et d’une meilleure qualité de vie au travail.

Les chercheurs d’emploi peuvent alors préférer choisir un emploi dans une entreprise sensible à la qualité de vie au travail et de l’environnement, plutôt qu’un poste équivalent dans une entreprise ne mettant pas en place une stratégie RSE. En effet, ils sont à la recherche d’un environnement de travail agréable.

Pour attirer les talents, les entreprises doivent se concentrer sur des thématiques comme l’éthique et l’équité par exemple.

 

Développement des formations dans le domaine de la RSE

De plus en plus de formations portant sur les domaines de la RSE et du développement durable sont proposées.

Le poste de chargé de communication en développement durable est l’un des postes qui offrent le plus de recrutements. Il s’agit de faire connaitre les valeurs de l’entreprise auprès du consommateur mais aussi au sein de l’entreprise.

 

Sources :

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/responsabilite-societale-entreprises-rse

https://www.digitalrecruiters.com/blog/rse-levier-recrutement-insoupconne.html

https://www.socialmag.news/26/04/2019/les-metiers-de-la-rse-qui-recrutent-en-2019/

https://start.lesechos.fr/travailler-mieux/metiers-reconversion/travailler-dans-la-rse-mode-demploi

https://www.novethic.fr/entreprises-responsables/la-rse-une-demarche-mondiale.html#c5829

https://youmatter.world/fr/rse-futur-travail-tendance/

https://www.ieqt.org/rse-quelle-evolution-depuis-40-ans/

https://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/rapport-rse-implications-salaries-2016-03-07_2.pdf

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.