Le plastique bientôt recyclable à l’infini ?

 

La récente découverte de l’entreprise Carbios est susceptible de révolutionner le quotidien de bon nombre d’entre nous. En effet, la forme la plus utilisée du plastique, le PET (polyéthylène téréphtalate) pourrait désormais être recyclée de manière infinie sans altération de sa qualité. La découverte s’inscrit dans le processus de recyclage chimique. Grâce à l’aide d’acteurs publics comme privés, la start-up a pu développer un principe ingénieux de séparation moléculaire tout en préservant le plastique dans un état optimal. Cette solution pourrait alors influencer des pans entiers de l’économie mondiale tout en préservant l’environnement.

Ce genre d’image pourrait être photographiée plus souvent grâce à ce procédé révolutionnaire dans le milieu de l’industrie.

La mise au point d’un procédé innovant

Une start-up française a élaboré il y a quelques semaines un moyen totalement nouveau qui permet de recycler le plastique le plus utilisé dans le monde. Le polytéréphtalate d’éthylène, également appelé PET, pourra ainsi être recyclé beaucoup facilement qu’il ne l’est actuellement.

Cette découverte révolutionnaire permettra certainement de changer les habitudes, d’autant plus quand on apprend que seulement 10% des produits à base de PET sont recyclés à l’échelle mondiale. La quantité de déchets à base de plastique n’est pas la seule raison de ce niveau. En effet, la qualité du PET ne permet pas toujours de recycler la matière dans de bonnes conditions.

Grâce à l’aide de plusieurs entités publiques, comme le Conseil National de recherche scientifique (CNRS), la start-up Carbios a mis au point un procédé totalement innovant. Elle a en effet réussi à séparer les différentes molécules du PET, opérant un recyclage chimique de la matière. Le résultat est l’obtention de molécules ayant la même qualité que la matière antérieure à la séparation de la matière.

Cette innovation permet de recycler la quasi-totalité de la matière en un temps record de 10 heures. Grâce à ce gain de temps, les entreprises pourront, accéder à la même qualité de plastique que de la matière nouvelle.

Cette découverte peut s’analyser comme un grand pas dans le cadre du développement de l’économie circulaire.

Qu’est-ce que le recyclage chimique ?

Le recyclage chimique est un procédé utilisant une réaction chimique afin de traiter les déchets en tentant une séparation des différents éléments qui composent les déchets. Cette modification permet donc de faciliter leur recyclage avec la possibilité de créer de nouveaux assemblages chimiques ou encore de nouvelles réactions. Le recyclage chimique est notamment utilisé pour le plastique via une dépolymérisation. Cette technique a pour but de répondre à l’insuffisance du procédé traditionnel et favoriser la réutilisation des matériaux.

La technique du recyclage chimique regroupe différents procédés représentant les étapes à effectuer pour transformer un objet en plastique usagé en un nouvel objet prêt à l’emploi. Ces différentes étapes s’apparentent à une dépollution par purification. En fait, il s’agit surtout de compléter l’industrie du recyclage traditionnel pour répondre aux objectifs de recyclage. Le mécanisme se concentre notamment sur le recyclage du PET, qui surtout lorsqu’il est coloré, empêche de mieux recycler la matière. Des questions restent néanmoins ouvertes sur les difficultés rencontrées lors de l’industrialisation du procédé ainsi que sur la construction d’un modèle susceptible d’être rentable sur le long terme. Aussi, même si le recyclage chimique peut permettre d’éviter le dépôt direct en décharge, l’usage du produit recyclé est réduit dans le temps car le procédé abîme les matières premières. De même, des questionnements subsistent sur les performances et l’efficacité mais aussi sur l’impact environnemental du recyclage chimique. L’ensemble de ces questions pourrait avoir une réponse à travers la découverte de la startup Carbios.

Financement, développement et suites

Grâce à l’aide de partenaires publics et privés comme l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’Energie (ADEME) et L’Oréal notamment, la startup a pu découvrir ce procédé. A travers le don de moyens matériels comme financiers de l’entreprise cosmétique, Carbios a pu accéder à un procédé susceptible de révolutionner le quotidien de certaines organisations très dépendantes au plastique.

Celles-ci, et les plus grandes notamment, pourront, à travers ce procédé utiliser du plastique recyclé et recyclable, dans la dynamique de politiques RSE.

Le tout nouveau procédé vise aussi à réhabiliter le statut du plastique, aujourd’hui très décrié car justement peu recyclé. Utilisé par la majorité des entreprises multinationales spécialisées dans l’agroalimentaire, le plastique pourrait subir un tournant dans la manière dont il est consommé. En effet, il pourrait d’une part inciter les producteurs à économiser les ressources naturelles et d’autre part encourager le tri du PET, encore trop peu développé.

Sources :

https://www.bfmtv.com/economie/la-decouverte-d-une-start-up-francaise-va-enfin-permettre-de-recycler-le-plastique-a-l-infini-1892319.html

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-plastique-technologie-francaise-recycler-pet-voie-biologique-80531/

https://www.liberation.fr/terre/2020/04/21/une-enzyme-trouvee-dans-du-compost-pour-recycler-du-plastique-a-l-infini_1785456

https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/innovation-et-industrie/nos-expertises/climat-et-environnement/recyclage-des-plastiques

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/le-monde-se-met-au-recyclage-chimique-du-plastique-1125072

file:///C:/Users/User/Downloads/BASF%20Factsheet%20Chemcycling_FR.pdf

https://www.usinenouvelle.com/article/le-retour-en-grace-du-recyclage-chimique-des-plastiques.N797685

 

A propos de Arnaud GEROLD

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.