Lancement du Pacte plastiques européen

 

Le Pacte plastiques européen a été lancé le 6 mars 2020 par 14 États membres de l’Union européenne, 2 Organisations non gouvernementales (ONG) et de nombreuses entreprises de divers pays européens. Le but de cette démarche et de ce pacte est de favoriser l’utilisation de matières plastiques dans une économie circulaire.

 

Pourquoi un tel pacte ?

La nécessité d’adopter un engagement international concernant la gestion et la production de plastique est urgente. En 1950 la production totale de plastique était de 2,3 millions de tonnes. En 2015 celle-ci atteint 448 millions de tonnes, ce qui correspond à une multiplication d’un peu plus de 190 fois en 65 ans.

Il s’agit d’un problème d’envergure, le recyclage et la réutilisation des plastiques n’ayant pas suivi la hausse de la production mondiale. En effet, beaucoup de plastiques ne sont pas conçus pour être recyclés ou réutilisés de manière efficace et économe.

 

Quels objectifs ?

Ce Pacte répond à 4 objectifs, considérés comme ambitieux compte tenu de l’utilisation actuelle du plastique :

  • Incorporer au moins 30% de plastique recyclé dans les nouveaux produits et emballages à usage unique d’ici 2025
  • Augmenter les capacités de recyclage d’au moins 25% d’ici 2025
  • Réduire l’usage du plastique vierge d’au moins 20 % (en poids) et l’usage du plastique d’au moins 10 % dans les produits et emballages en plastique d’ici 2025 par rapport à 2017
  • Concevoir tous les emballages et produits en plastique à usage unique de manière à ce qu’ils soient réutilisables dans la mesure du possible et, dans tous les cas, recyclables d’ici 2025

Les participants de ce Pacte décident de mettre en place une coopération active avec les partenaires de la chaîne de valeur à une échelle transfrontalière et européenne. Afin de réaliser ces objectifs, les partenaires devront faire en sorte de réduire l’utilisation de plastique à usage unique dans tous les processus de la chaîne de production.

 

Quels sont les membres signataires ?

Au 25 mars 2020 on décompte 114 signataires du Pacte plastiques européens qui viennent de 19 pays d’Europe, y compris la Suisse, le Royaume-Uni et la Norvège.

Ce pacte est essentiellement signé par les gouvernements nationaux, mais également régionaux. En effet, au niveau régional, on peut citer le gouvernement Wallon et le gouvernement Flamand. Au niveau national, il a été signé par l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovénie et la Suède.

De grands groupes ont également pris part à ce Pacte européen. On peut notamment citer Unilever, Nestlé SA, Bonduelle, Carrefour Group, Veolia et autres. Des ONG ont également décidé de s’impliquer. C’est notamment le cas de Plastic Planet Austria ou Ellen McArthur Foundation.

 

Cela montre que le futur du plastique passe par une collaboration de tous les acteurs à tous les niveaux afin de rendre ce dernier plus respectueux de l’environnement. Ce Pacte, entré en vigueur le jour de sa signature, sera effectif jusqu’au 1er juin 2026. Sa durée sera prolongée si un nombre suffisant de nouveaux partenaires souhaitent rejoindre le Pacte prolongé.

Sources :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/Pacte%20Plastiques%20européen.pdf

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lancement-du-pacte-plastiques-europeen#xtor=RSS-22

Signatories

 

 

A propos de Vincent DUBARLE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.