Nos cheveux : utiles pour filtrer l’eau

 

L’enjeu du développement durable prend une place de plus en plus importante, et la réduction des déchets est une manière d’y contribuer. Les salons de coiffure ont pour principal déchet les cheveux coupés. Ils constituent des déchets capillaires non recyclés. Mais peuvent-ils avoir une seconde vie ?

source : https://quotidienmagique.com/coiffeurs-ecologiques/

 

Le concept

L’association « Coiffeurs Justes », fondée  en 2015 par Thierry Gras (gérant d’un salon de coiffure dans le Var) souhaite réutiliser les cheveux coupés, en trouvant des solutions durables.

De nombreux salons français font partie de cette association et récupèrent ces déchets capillaires. Cette collecte vise à fabriquer des filtres dépolluants avec les cheveux collectés.

 

Les filtres composés de cheveux 

Le cheveu est une matière qui possède des qualités qui lui permettent de constituer un filtre dépolluant efficace pour absorber les hydrocarbures. En effet, il est lipophile, c’est-à-dire qu’il absorbe le gras dans ses écailles, comme par exemple le pétrole. 1 kilogramme de cheveux permet de pomper 8 litres de pétrole.

Un filtre constitué de cheveux peut nettoyer les eaux de mer contenant différents hydrocarbures, placé dans un port par exemple. Il peut être lavé et ainsi réutilisé plusieurs fois. Mais il peut également être placé à l’entrée des bassins d’orage routiers créés par les entreprises pour collecter des eaux drainées chargées de polluants.

 

La collecte

En France, c’est 3 000 à 4 000 tonnes de cheveux récupérés chaque année.  Les salons partenaires récupèrent les cheveux coupés et les envoient à l’association dans des sacs en papier. Environ 220 coupes sont nécessaires pour récolter 2 kg de cheveux, soit la quantité contenue dans un sac. Ce dernier permet de confectionner 3 boudins de filtration.

 

Le coût du recyclage

L’envoi d’un sac de 2 kilogrammes de cheveux couterait 6 euros. Ce coût est à supporter par les coiffeurs adhérents à l’association. Certains proposent alors une éco-participation payée par les clients pour faire diminuer ces frais. D’autres laissent la possibilité aux clients de faire un don du montant de leur choix, afin d’aider le salon à financer le traitement des cheveux.

 

Vers d’autres usages du cheveu

Le cheveu a d’autres caractéristiques, notamment celle d’être résistant. En effet, un cheveu peut porter jusqu’à 100 grammes. C’est pourquoi il peut servir pour le renforcement de matériels plastiques ou en béton. Enfin, il est également un bon isolant, tant thermique que phonique. Il pourrait être utilisé en combinaison de matériaux classiques.

 

SOURCES :

https://www.geo.fr/environnement/bientot-des-filtres-pour-depolluer-la-mer-fabriques-avec-vos-cheveux

https://www.wedemain.fr/Ces-coiffeurs-ecolos-recyclent-vos-cheveux-pour-nettoyer-les-oceans

https://parismatch.be/actualites/environnement/

https://www.lci.fr/green/ils-peuvent-meme-servir-a-nettoyer-les-oceans-les-pouvoirs-insoupconnes-de-vos-cheveux

https://coiffeurs-justes.com/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/

https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/37999/utiliser-cheveux-depolluer-idee-decoiffe

https://positivr.fr/reseau-coiffeurs-collecte-recyclage-cheveux/

https://www.francebleu.fr/emissions/le-geste-eco-citoyen/pays-de-savoie/le-geste-eco-citoyen-23

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.