Les différents types de recyclage organique

 

Le recyclage organique peut être réalisé de différentes manières. En plus de la manière classique, il existe une manière originale de recycler les déchets organiques, c’est-à-dire à l’aide de vers. Enfin, cette forme de recyclage est d’autant plus utile qu’elle est une source d’énergie renouvelable. 

Le compostage classique

Représentant aujourd’hui moins de 15% du traitement des déchets, le compost ne concerne que les déchets naturels et alimentaires. Principalement utilisée en milieu agricole, cette méthode peut aussi faire l’objet d’un processus industrialisé ou encore être opérée par les ménages.

Malgré une odeur parfois désagréable, les déchets rassemblés en tas, que l’on appelle humus, constituent un excellent fertilisant naturel. C’est pourquoi les agriculteurs notamment ont beaucoup à gagner en utilisant cette ressource naturelle pour leurs besoins agricoles. De plus, le compost permet un traitement local et écologique des déchets. Peu émettrice de gaz carbonique, cette méthode est un très bon outil dans une perspective de respect de l’environnement et d’agroécologie dans un contexte de remise en question de l’utilisation de pesticides et autres perturbateurs endocriniens.

Cependant, pour un compostage efficace, il est nécessaire de varier les déchets organiques et de veiller à ce que le tas soit toujours humide pour réduire les effets négatifs de l’odeur et pour un processus optimal d’élimination des déchets. Enfin, il est vivement recommandé d’aérer le tas de compost pour le développement des bonnes bactéries et toujours pour éviter les mauvaises odeurs liées à la dégradation des déchets. Le compost est donc un excellent moyen de préservation de l’environnement et de la biodiversité au niveau local. Ce tas de déchets organiques peut aussi être valorisé au niveau énergétique par biomasse, classée, qui plus est, comme une énergie renouvelable. Cette méthode peut être déclinée à travers le vermicompostage.

Le vermicompostage, ou une manière originale de recycler ses déchets

En ajoutant des vers de terre, dont le travail est d’accélérer la décomposition des matières organiques, cette technique, également appelée lombricompostage, permet un recyclage particulier des déchets organiques. Le rôle des vers est très simple. En ingurgitant les déchets organiques, les lombrics produisent une matière inodore et fertile mais également des granules, comparables à de la boue. Ces granules représentent une manière totalement naturelle d’enrichir le sol en agents nutritifs. Les vers permettent donc de rendre la croissance de végétaux plus efficace. Pour accélérer cette croissance, une importante quantité est nécessaire pour une combinaison des nutriments optimale.

Cette technique peut s’opérer à plus ou moins grande échelle et même sous forme industrialisée. Ce principe comporte beaucoup d’avantages. Émettant peu ou pas d’odeurs, il permet de satisfaire un plus grand nombre de personnes. De plus, le tas de vermicompostage n’a pas besoin d’être aéré, contrairement au compostage traditionnel. Aussi, les vers permettent une baisse de 30% des déchets. Il s’agit donc d’une solution économique et écologique, encore plus efficace que le recyclage organique classique. En moins d’un mois, il est donc tout à fait possible d’opérer une transformation d’éléments organiques en fertilisant de manière naturelle. Cette comparaison a ainsi permis une mise en perspective des réalités du recyclage organique. Voyons à présent qu’il est possible de produire de l’énergie en même temps que de procéder à une valorisation des déchets par le recyclage.

La méthanisation ou le recyclage à l’épreuve de la valorisation énergétique

Traduite comme une sorte de dérivée du recyclage organique, le processus de méthanisation utilise la fermentation des matières organiques pour créer de l’énergie thermique ou électrique. Ce procédé intelligent a pour but de valoriser un nombre important de déchets, dont les déchets dangereux, ce qui permet de faire baisser la quantité de déchets destinés à être enfouis.

La France souhaite accroître considérablement ses capacités de méthanisation. En effet, ce processus rentre dans la catégorie des énergies renouvelables et permet ainsi de varier les différentes sources d’énergie. Le fonctionnement de la méthanisation est assez simple. En somme, le gaz, composé majoritairement de méthane mais aussi de CO2, obtenu par la décomposition des matières servira d’énergie. Mais, l’effet bénéfique supplémentaire de cette énergie renouvelable innovante est l’absence de perte de matière. En effet, les déchets organiques, à la suite de la création d’un gaz ne sont pas jetés.

Ce digestat, servira de produit fertilisant. Aujourd’hui, on observe une utilisation importante de ce procédé chez les agriculteurs, afin d’essayer d’être énergétiquement autonomes, de manière individuelle ou en collaboration avec différentes exploitations, et pour créer un fertilisant naturel, directement disponible à l’utilisation. Ces projets sont néanmoins encore assez coûteux mais on dénombre plusieurs possibilités d’aides, notamment par les chambres d’agriculture. Ces dernières, dans une ambition de transition écologique et énergétique, soutiennent pleinement ce type d’actions, à l’heure où les déchets agricoles constituent près de 45% de la quantité totale de déchets créés. Ce processus, montre bien que le recyclage d’une matière permet également d’être valorisé énergétiquement, ce qui constitue un grand pas en avant dans un souhait d’économie de ressources naturelles.

Pour aller plus loin:

https://www.ademe.fr/expertises/dechets/quoi-parle-t/prevention-gestion-dechets/traitement-dechets

http://www.lombric.com/reduire-ses-dechets/compostage/guide-pratique-du-compostage/quest-ce-que-le-compost

http://www.omafra.gov.on.ca/french/engineer/facts/10-010.htm

https://www.ademe.fr/expertises/dechets/passer-a-laction/valorisation-organique/compostage

A propos de Arnaud GEROLD

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.