L’autoconsommation, un moyen de transition énergétique

 

La France a lancé une loi relative à la transition énergétique, en fixant des objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelables, et cela afin de verdir son mix énergétique d’ici 2030. Produire soi-même et consommer sa propre électricité est la grande nouveauté de ce siècle, c’est un nouveau modèle, de production, de distribution et d’échange de l’électricité verte.

L’autoconsommation, un outil pour une croissance verte:

Dans le débat de la transition énergétique, le but n’est pas d’aborder le sujet d’une manière générale, mais de trouver des moyens pour l’appliquer, car son acceptabilité est une question primordiale. L’adhésion des consommateurs sera un enjeu-clé de succès de la transformation du secteur énergétique français.

Aujourd’hui, les consommateurs ont la possibilité de devenir des producteurs d’électricité et des utilisateurs actifs des réseaux, cela est encouragé par le développement et le soutien de l’autoconsommation, ainsi que les récentes évolutions de la réglementation portant sur l’autoconsommation, mentionnées dans la loi n° 2017-227 du 24 février 2017,Décret n° 2017-676 du 28 avril 2017, et qui s’inscrivent dans la loi de la transition énergétique pour la croissance verte. L’ensemble de ces facteurs va faciliter la mise en application de ces nouveaux modes de production et de consommation de l’énergie.

Pour encourager les particuliers à installer des panneaux PV destinés à l’autoconsommation, l’État a mis à disposition un ensemble de politiques et d’aides tel que: Prime à l’investissement, l’achat de l’électricité produite par l’obligation d’achat, et des exonérations de taxes, autant de leviers permettant de dynamiser le développement de cette filière, car elle participe à la transition énergétique promue par l’État et cela afin d’atteindre les objectifs fixés à l’horizon 2030. Ces aides varient selon le type d’installation, les puissances installées, et l’intégration au bâtiment.

L’évolution de l’autoconsommation:

En 2018, le ministère de la transition écologique, du développement durable, et de l’énergie a publié une liste de projets concernant le troisième appel d’offres pour les installations photovoltaïques destinées à l’autoconsommation.

“Cet appel d’offres permet ainsi d’expérimenter de nouveaux modes de production et de consommation locale dans divers types de configuration : immeubles de bureaux, petite industrie, centres commerciaux avec plusieurs utilisateurs de l’électricité produite”, explique le ministère.

Il vise à atteindre une puissance de 150 MW, réparties en trois tranches par an, il s’agit pour le gouvernement de perpétuer le modèle économique de l’autoconsommation, consolidé par la loi relative à l’autoconsommation et aux énergies renouvelables publiée le 25 février 2017.

Dans la même année, Enedis a déclaré 39 935 installations électriques en autoconsommation raccordées
à son réseau, représentant 135,77 MW, 95 % de ces installations appartiennent aux particuliers, et
97,7 % sont des panneaux photovoltaïques souvent installés en toiture
, ce qui confirme la volonté des particuliers à produire et consommer leur propre électricité verte.

Cette forte évolution de l’autoconsommation, joue un rôle important dans la transition énergétique, car elle augmente la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français ainsi que la production de l’électricité verte.

Certes, ce chiffre reste petit par rapport à la production électrique nationale, mais il indique une tendance positive qui vise à renforcer la transition énergétique et par conséquent l’atteinte des objectifs fixés à l’horizon 2030.

 

Ahmed BOUCIF

 

Source de la photo:

http://acti-ve.org/vehicule-electrique-et-autoconsommation-des-enr/mobilite-electrique/2016/05.

Sources:

les-smartgrids.fr/autoconsommation-individuelle-france

www.lemondedelenergie.com/energie-solaire-transition-energetique/2018/10/04

www.edf-renouvelables.com/wp-content/uploads/DP_EDF_ENR_autoconsommation_020616.pdf

A propos de Ahmed BOUCIF

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.