La maison 2.0 vous ouvre ses portes !

 

Aujourd’hui et plus que jamais, la tendance des maisons connectées ou « maisons intelligentes » ou encore ” les maisons 2.0 ” devient de plus en plus répandue. Lors du premier semestre 2018, plus de 16 millions d’appareils domotiques ont été achetés en France, en Allemagne et en Grande Bretagne.

https://pixabay.com/fr/illustrations/maison-intelligente-maison-2769239/

Qu’est-ce qu’une maison connectée ?

Une maison intelligente ou connectée désigne un habitat où ses appareils sont susceptibles
d’être gérés à distance, éventuellement de manière automatique (chauffage, éclairage, alarmes…).

Lors des premières installations des maisons intelligentes, le reliage par des câbles spécifiques s’avérait indispensable pour connecter les différents appareils de manière centralisée et l’installation des ordinateurs lourds nécessitaient plus de travail. Ainsi, ce genre d’installation était réservé à une certaine tranche de clientèle qui appartenaient à une classe sociale aisée. Désormais, grâce aux smartphones et le boom des nouvelles technologies (Applications, objets connectés…), la domotique est devenue accessible et aucun câble ni installation compliquée n’est nécessaire, les dispositifs électriques sont tous connectés directement par le biais d’internet via wifi.

Une maison connectée pour économiser de l’énergie

Certes, la domotique, qui se repose sur les technologies et les réseaux informatiques liés aux objets et équipements connectés, consomme de l’énergie. Mais si les nouvelles fonctionnalités de la maison 2.0 sont bien exploitées, la maison connectée va permettre de faire des économies d’énergie très intéressantes tout en garantissant plus de confort.

Grâce à la domotique, le chauffage, la ventilation et l’éclairage sont régularisés automatiquement en prenant en compte des données de température ambiante, d’éclairement, d’heure de présence ou encore si c’est jour ou nuit…

Une fois vous êtes absents de votre maison, toutes les lumières seront éteintes automatiquement et vos appareils resteront en veille.

Sans surprise, par suite à ces fonctionnalités, la maison connectée va permettre d’assurer des économies sur la facture énergétique allant de 20 jusqu’à 40 % conformément à la configuration choisie. Selon Eric Campo, chercheur au LAAS-CNRS « La domotique permet de travailler sur la maîtrise de l’énergie que l’on a à disposition », il rajoute : « les techniques domotiques optimisent la consommation d’énergie en fonction de paramètres intérieurs et extérieurs »

La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de réaliser des diagnostics ou acheter des équipements permettant de réaliser des économies d’énergie grâce à des aides financières de l’État ou de la région.

Les maisons connectées au service de l’environnement

Grâce à la maison connectée, l’utilisation du chauffage devient désormais flexible,le propriétaire peut contrôler le thermostat du chauffage à distance lorsque la maison n’est pas occupée et il peut aussi augmenter la température quelques minute avant son arrivée. Tout compte fait, c’est pour éviter la consommation excessive du chauffage.

En outre, il existe des logiciels qui présentent pas mal d’options pour bien maîtriser la consommation, notamment des logiciels qui commandent l’ouverture des volets automatiquement pendant le jour, pour éviter d’allumer l’éclairage, et la fermeture quand il fait trop chaud afin de réduire la consommation de climatisation. Toutes ces fonctionnalités ont une réelle influence sur l’environnement.

Ces nouvelles technologies de la domotique, deviennent inévitables dans la conception des habitats haut de gamme et sont de plus en plus demandées par les propriétaires assidus de posséder un logement à la fois haut de gamme et respectueux de l’environnement.

 

Sources :
https://domotique.ooreka.fr
https://fr.wikipedia.org/wiki/Domotique

A propos de Jihane AFRIHI

Ingénieur en Génie Énergétique et Energies Renouvelables, actuellement étudiante en Master 2 Gestion et Droit des énergies et du Développement Durable à l'Université de Strasbourg.

Jihane AFRIHI

Ingénieur en Génie Énergétique et Energies Renouvelables, actuellement étudiante en Master 2 Gestion et Droit des énergies et du Développement Durable à l'Université de Strasbourg.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.