Le renouveau de la consigne de verre en Alsace

 

Grâce à la brasserie Meteor, la marque d’eau Carola, celle d’eaux et limonades Lisbeth et de l’association Zéro Waste Strasbourg, est acté en Alsace le lancement du réseau « Alsace Consigne » qui a pour but la promotion de la consigne et la réutilisation des bouteilles en verre.

Elle fait son grand retour !

Plébiscitée par de nombreux français la consigne de verre refait une apparition, après être tombée en désuétude dans les années 1960 avec l’émergence du recyclage du verre. En effet selon une étude de l’ADEME, une très large majorité des consommateurs ont une attitude favorable vis-à-vis des emballages réemployables-réutilisables.

C’est en Alsace que ce comportement écologique est initié pour l’hexagone. Le mouvement alsacien s’est inspiré de l’Allemagne voisine où la consigne fait partie du quotidien des allemands, qui ramènent au supermarché leurs bouteilles en verre et en plastique qu’ils échangent contre des bons d’achat.

Une bouteille consignée va pouvoir être utilisée jusqu’à 19 ans et également produire 79 % de gaz à effet de serre de moins qu’une bouteille dite de verre perdu (verre recyclé). Cela signifie, selon l’ADEME, que cette bouteille consignée va pouvoir circuler pendant six ans.

Alsace Consigne a mis en place un programme d’actions afin d’inciter les consommateurs à valoriser l’utilisation du verre, à rendre cette consommation plus pratique, plus avantageuse, et plus bénéfique à la fois pour la planète et pour le portefeuille. Un programme d’actions est testé dans des magasins pilotes et vise à proposer une carte interactive qui permet d’identifier les points de vente de produits consignés. Le réseau compte également sur le soutien des supermarchés partenaires afin de mettre en évidence les produits consignés dans le but d’inciter les consommateurs à opter pour ce mode de consommation raisonnable.

Vers un développement national ?

Cette « expérience » alsacienne a permis à l’association Zéro Waste France d’envisager un développement national d’un réseau de consigne de verre visant à rapprocher et faciliter les échanges entre les entreprises souhaitant mettre en place la consigne et les consommateurs.

La consigne de verre doit cependant rester régionale, car tout l’intérêt de la consigne locale est le fait qu’il n’y ait pas de grand trajet à faire pour collecter les bouteilles et les ramener à l’usine d’embouteillage. Si un grand trajet est nécessaire, alors l’intérêt écologique de la consigne de verre est limité.

 

Sources :

https://www.zerowastefrance.org/lancement-reseau-alsace-consigne/
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/enquete-consommateurs-reemploi-emballages-201810.pdf
https://www.lesechos.fr/pme-regions/grand-est/comment-lalsace-veut-redonner-gout-a-la-consigne-de-verre-1017092

La consigne de verre fait son grand retour en Alsace !

A propos de Vincent DUBARLE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.