L’empreinte carbone en France

L’empreinte carbone est la mesure des émissions de gaz à effet de serre produits par les différentes activités humaines. Le calcul de l’empreinte carbone se fait en identifiant les principaux gaz à effet de serre et en les traduisant en équivalent tonnes de CO2. Grâce à ce calcul, il est possible d’identifier les principales sources des émissions de CO2 et de recommander alors des solutions à même de réduire ces émissions.

Après la COP 21 qui a eu lieu à Paris, de nombreuses villes et entreprises se sont engagées à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre. La France s’est aussi fixée comme objectif de devenir neutre en carbone à l’horizon 2050. Pour cela, en théorie, la quantité d’émissions de CO2 par habitant et par an ne devrait pas dépasser 1.2 à 2 tonnes. Cependant, le gouvernement, le Ministère de la transition écologique et l’ADEME qui font les calculs ont estimé que le bilan carbone moyen d’un français est d’environ 12 tonnes d’équivalent CO2 par an sur les dernières années.

Evolution de l’empreinte carbone par habitant – Source : https://www.gouvernement.fr/indicateur-emprunte-carbone

Selon les données du Ministère de la Transition Écologique, les principaux postes d’émissions de CO2 d’un français sont le transport, le logement et l’alimentation :

  • La voiture :

Avec 2 tonnes de CO2 par an par personne, la voiture représente la principale source d’émissions de CO2 des Français. Elle dépasse largement l’usage de l’avion qui a une moyenne d’émissions de CO2 de 480 kg par an par personne. La voiture individuelle est par conséquent le moyen de transport le plus polluant. Pour que le pays puisse réduire les émissions de CO2, il est primordial de diminuer l’usage des voitures.

  • L’énergie des logements :

Avec 1.7 tonnes de CO2 par an par personne, l’énergie utilisée dans les logements (chaleur, gaz, électricité…) représente le deuxième poste émetteur de CO2 d’un Français. Pour réussir à réduire les émissions de CO2 des logements, il faut limiter les besoins énergétiques des logements en passant par la rénovation énergétique et thermique, l’utilisation des énergies renouvelables etc…

  • L’alimentation :

L’alimentation en viande et poisson représente 1.15 tonnes de CO2 par an par habitant. Les aliments d’origine animale ont une empreinte carbone élevée, par exemple le bœuf et l’agneau ont une empreinte carbone de 650 kg de CO2 par an et par personne. Le porc, la volaille et les produits de la mer ont une empreinte carbone largement inférieure, moins de 200 kg par an et par personne. La réduction de l’empreinte carbone alimentaire peut se faire en diminuant principalement la consommation de bœuf et des autres ruminants.

 

Sources :

https://www.gouvernement.fr/indicateur-emprunte-carbone

http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/10/01/01008-20131001ARTFIG00346-transports-tous-les-clients-vont-connaitre-leur-empreinte-carbone.php

https://e-rse.net/emissions-CO2-francais-empreinte-carbone-271641/#gs.q7yysq

 

A propos de Yousra SALAMA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.