Le solaire flottant débarque en France

 

Avec ses 47 000 panneaux solaires, la centrale flottante de Piolenc dans le Vaucluse devient la plus grande installation de ce type en Europe. Cette technologie, déjà bien implantée sur les marchés japonais ou chinois, devrait continuer à se développer rapidement en France.

 

O’MEGA 1, la centrale solaire flottante la plus grande d’Europe

C’est la commune d’Illkirch Graffenstaden, au sud de Strasbourg, qui a marqué en 2018 le lancement du solaire flottant en France avec son parc lacustre démonstrateur d’une puissance de 40,5 kWc.¹

Mais aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers le projet O’MEGA 1, porté par le français Akuo Energy. 420 fois plus puissante que la centrale alsacienne, celle-ci fonctionne grâce à la technologie Hydrelio®, brevetée par la société Ciel & Terre.

Implantée sur un plan d’eau de 50ha issu d’une ancienne carrière, la centrale peut alimenter en électricité l’équivalent de 4 733 foyers. Grâce à cette centrale, Piolenc « sera la première ville de France à énergie positive ».

 

La centrale de Piolenc, dans le Vaucluse, devrait être opérationnelle en août. C’est la première centrale photovoltaïque de France et la plus puissante d’Europe. / © Akuo Energy Source photo : France 3 Provence-Alpes-Côte-d’Azur et © Akuo Energy

 

D’autres projets sont en cours. La commune d’Illkirch a récemment lancé un appel à projet pour construire une seconde centrale de plus grande envergure. Dans les Hautes-Alpes, un projet de 20 MW, porté par EDF, est en construction et devrait s’achever courant 2020. Quelques 630 panneaux flottants vont également être installés par la Compagnie Nationale du Rhône sur un lac d’irrigation près de Lyon.

 

Une technologie à fort potentiel

Le développement du parc solaire se heurte à un manque de surface terrestre disponible. La technologie flottante a l’avantage de contourner ce problème en valorisant des étendues d’eau artificielles ou industrielles. EDF par exemple, bénéficie d’un potentiel intéressant avec les nombreuses retenues d’eau de ses barrages hydrauliques.

Autre atout du solaire flottant : l’eau permet de rafraîchir naturellement les panneaux ce qui améliore leur rendement et évite les surchauffes. Mais certaines associations alertent sur les risques pour la biodiversité. Ces parcs flottants ont toutefois vocation à être implantés dans des bassins pollués ou aux écosystèmes pauvres. Dans tous les cas, les développeurs cherchent à minimiser tout impact négatif éventuel sur l’environnement.

Selon les estimations, « le potentiel foncier du solaire flottant [est évalué] à 10 gigawatts en France ».

 

 

¹ Le watt-crête désigne l’unité de mesure de puissance des panneaux photovoltaïques

 

Sources :

France 3 Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Centrale solaire flottante dans le Vaucluse, une première en France

Les Echos du Solaire, octobre 2018, Akuo Energy construit une première central solaire en France 

Les Echos, janvier 2019, Le solaire flottant émerge en France

Révolution Energétique, Le photovoltaïque flottant se développe partout dans le monde

A propos de Juliette LACROIX

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.