La 1ère tour d’habitation à énergie positive inaugurée le 15 Juin à Strasbourg

Image issue de : B. Poussard / 20 Minutes

 

 

La tour Elithis Danube, située dans le quartier de l’Esplanade de Strasbourg, est la première tour à énergie positive du monde, grâce à des panneaux solaires et une communication intelligente entre les locataires et leur habitation.

La tour Elithis Danube culmine à 56 mètres de haut au bord d’anciens bassins portuaires. Elle se distingue autant par son allure que par ses performances énergétiques.

 

 

Le bâtiment produit 112% de ses besoins en énergie, chauffage compris : avec une production d’électricité photovoltaïque de 90,3 kilowatts/heure d’énergie primaire par mètre carré et par an (kWhep/m2.an), pour une consommation de 80,8 kWhep/m2.an réalisée aux prix du marché, c’est la première tour de logements au monde sans facture énergétique qui produit plus que ce qu’elle consomme et qui a une balance carbone positive.

 

Le coût du bâtiment livré en février représente 20 millions d’euros net. Le prix net, coût du foncier et taxes compris, approche les 3870 euros le mètre carré de surface utile rapportés aux 63 logements. Le projet a bénéficié de 5,85 millions d’euros de l’Etat au titre des Investissements d’avenir, dont 5,7 apportés en capital à la société porteuse via la Caisse des dépôts. Les 63 logements de la tour Elithis, habitables depuis février 2018, sont à louer selon les prix moyens suivants : 620 euros par mois un deux-pièces (T2) de 42m²; 981 euros le T3 de 77 m²; 1.134 euros le T4 de 90 m².

 

Pour obtenir les meilleures performances énergétiques, le bâtiment joue sur l’isolation avec 20 centimètres de laine de verre sur ses parois et sur la conception bioclimatique. Il est effilé au Nord pour limiter les surfaces et l’impact du vent tandis qu’il offre au Sud de larges baies vitrées que des stores à lamelles peuvent occulter l’été. On ne voit que ces grandes baies vitrées lorsqu’on entre dans le séjour de ces appartements. Elles ne sont pas là que pour la vue… Le but est d’utiliser les énergies gratuites comme la lumière naturelle et le rayonnement solaire, grâce à la densité des ouvertures vitrées : 27 % de la surface habitable, avec pour les logements sud des baies ouvrantes de 7,50 m x 2,50 m donnant la sensation de bénéficier d’un séjour balcon. Sur la façade, se fondant dans le graphisme de la tour, il y a plus de 1.200 m2 de cellules photovoltaïques qui habillent toits et façades, celles de la façade Sud formant une mosaïque de carrés de verre qui filtrent la lumière.

 

Bien que le bâtiment soit supposé produire 112% de ses besoins en énergie, il reste raccordé au réseau de chaleur de la ville et la facture ne sera pas nécessairement nulle pour les locataires.  Les kilowatts étant vendus au réseau moins cher qu’ils ne sont achetés, le surcoût a été évalué par Elithis à 79 euros par an pour un trois pièces de 69 mètres carrés. Un reste à charge que l’entreprise justifie par une volonté de pédagogie…

 

Le coach virtuel Alad'Hun vient en aide au locataire grâce à des donnes collectées en temps réel.

Chaque appartement équipé en domotique est livré avec une tablette qui agit comme un coach virtuel. Les conseils de l’ours Alad’hun, c’est le nom de ce petit ours aux airs de génie de l’économie d’énergie, sont envoyés selon le profil et la volonté du locataire, sur le téléphone lorsqu’il détecte une utilisation du logement peu optimale.

 

Il y a une prime de bonne conduite, une initiative unique en son genre… Elithis propose de reverser une prime d’encouragement au locataire selon son comportement vertueux en termes de consommation d’énergie. Cette expérimentation durera six ans auprès des foyers qui amélioreront leur budget énergie jusqu’à obtenir une facture inférieure à zéro euro pour obtenir une recette plutôt qu’une charge en fin de mois. Calculée au quotidien par coach Alad’hun, la prime sera alors reversée en Stück, la monnaie locale du Bas-Rhin.

 

Il faut surtout retenir que tout a été pensé et réalisé pour s’approcher d’une facture énergétique de zéro euro. Maintenant, attendons de voir si l’immeuble sera aussi performant qu’annoncé et de voir comment il va vieillir… Les réponses dans quelques années… A suivre…

 

 

Sources :

 

Derrière l’inauguration de la tour Elithis, deux locataires « un peu déçus »

https://www.lesechos.fr/pme-regions/grand-est/0301844802778-a-strasbourg-la-premiere-tour-dhabitation-a-energie-positive-2194217.php

http://www.europe1.fr/societe/a-strasbourg-comment-fonctionne-la-premiere-tour-dhabitation-a-energie-positive-du-monde-3637520

https://www.20minutes.fr/strasbourg/2140695-20170928-strasbourg-quoi-ressemble-appartement-tour-energie-positive

https://bluedotfilms.fr/portfolios/animation-de-personnage-2d/

 

 

 

 

A propos de Sonia BOLI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.