Savez-vous d’où vient le miel que vous achetez ?

Savez-vous qu’un français consomme quatre fois plus de miel que la production nationale ? Jusque-là, pas de soucis sachant que le miel est reconnu pour ces nombreuses vertus antibiotiques et antiseptiques, en plus d’être infiniment délicieux. Cependant, le véritable problème repose dans le miel importé, produit souvent de moins bonne qualité.

Miel importé, quels problèmes ?

Une grande partie de ce miel provient d’Asie. Or, comme le souligne l’article du journal Reporterre « Le faux miel envahit les rayons des supermarchés ». Celui-ci affirme « Les exportations de miel d’Asie auraient augmenté de 196%, alors que dans le même temps le nombre de ruches n’aurait grimpé que de 13%. À moins que les abeilles asiatiques, et en particulier chinoises, soient devenues très productives, la différence est probablement couverte par la dilution avec des sirops ».

Le miel est selon la définition de l’Union Européenne un produit issu de la ruche sans aucun ajout ou retrait de quoi que ce soit, en l’occurrence cet ajout de sucre constitue une fraude. Ce miel coupé au sirop est par la suite mélangé à d’autres miels. Ainsi, sur les rayons des supermarchés, il est très difficile de dire avec certitude la provenance exacte de chaque produit.

Xavier Turlin, au journal Naturalim, parle même d’une distorsion de concurrence « Le consommateur a de quoi être interpellé sur le prix du miel en France. Et il risque de se détourner des produits français. »

Quelle solution ?

Le Mercredi 28 mars 2018 la Commission développement durable de l’Assemblée nationale amende une proposition de loi en date du 24 janvier visant à réglementer de manière plus stricte l’étiquetage du miel. L’objectif est d’imposer une traçabilité plus précise pour chaque produit. Pour le moment, l’Union Européenne admet des mentions floues tels que « mélange de miels originaires et non-originaires de l’Union Européenne  ». Si la loi est adoptée, cela entrainera une véritable avancée pour le miel, permettant de mettre en avant des productions locales et des produits de meilleur qualité.

Sources :

https://www.label-abeille.org/fr/blog/219-enfin-un-vrai-etiquetage-du-miel-

https://reporterre.net/Le-faux-miel-envahit-les-rayons-des-supermarches

https://www.flickr.com/

 

A propos de Heloise BAERT

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.