À la découverte d’une colle à base de crevettes

 

Depuis quelques années, le secteur de la construction s’ouvre à des innovations. Ce secteur tend de plus en plus vers des matériaux écologiques et durables. C’est dans ce sens que des chercheurs Clermontois de l’Institut Pascal (Axe GePEB) ont inventé une colle 100% naturelle très résistante capable de rivaliser les colles industrielles. Partons à la découverte de cette colle écolo à base de carapaces de crustacés !

Une colle 100% naturelle à base de crevettes

Cette colle 100% naturelle, a été inventée par des chercheurs de l’Institut Pascal (Axe GEPEB) de Clermont-Ferrand, un laboratoire de recherche public travaillant sur la valorisation de polymères.

La colle est un produit biosourcé destiné au marché de la construction. Elle est conçue à base de chitosane, un biopolymère fabriqué industriellement à partir de la chitine de la carapace des crustacés ou de champignons.

À noter que cette innovation a été récompensée par le trophée Eco-Innovons 2017, catégorie «valorisation-transfert».

Par ailleurs, cette découverte est quand même bien accueillie dans le secteur de la construction, sachant que ce dernier est très critiqué en raison de l’utilisation des produits nocifs.

Une colle aux propriétés mécaniques prometteuses

De toute évidence, le potentiel de cette biocolle est énorme sur le plan technique et commercial. Son processus de fabrication est simple, à bon prix et émet peu de COV(Composés Organiques Volatiles).

Selon Jean-Denis Mathias, chercheur au centre Irstea de Clermont-Ferrand et co-inventeur de la biocolle, elle se révèle aussi performante que les colles industrielles. Un résultat remarquable puisque, jusqu’à cette découverte, aucune colle biosourcée n’avait jamais rivalisé les produits industriels.

L’institut a donc déposé un brevet international pour entreprendre un développement industriel. Des industriels du bois ont déjà acquis des licences pour l’utiliser dans la production de lamellé-collé.

Bonne nouvelle pour ceux qui envisagent des travaux d’isolation ! Dans le cadre d’un projet collaboratif avec Demether, la colle a été testée dans la fabrication de panneaux d’isolation pour le bâtiment avec des sous-produits agricoles (tiges de tournesol broyées et agglomérées).

Beaucoup de fabricants de colles ont déjà manifesté leurs intérêts pour ce matériau qui répond aux exigences environnementales des consommateurs.

On attend tous impatiemment la mise en vente de ce matériau qui nous aidera sûrement à être plus respectueux de l’environnement. En plus, on sait tous que l’utilisation des matériaux bio-sourcés dans la construction s’inscrit dans une démarche de développement durable.


Sources :

http://www.institutpascal.uca.fr/index.php/fr/59-m3g/277-elaboration-d-une-biocolle-a-base-de-chitosane

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.