L’économie circulaire : une manière de repenser notre mode de production et de consommation

Nos modes de production et de consommation s’accroissent de manière inquiétante, engendrant ainsi de graves conséquences sur l’environnement. En réponse à cette situation, le concept d’économie circulaire apparait aujourd’hui comme une solution à cette problématique.

 

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

Concept apparu dans les années 1970, l’économie circulaire est définie selon l’ADME, comme  un système économique d’échange et  de production qui, à tous les stades du cycle de vie  des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en veillant au  bien-être des populations. En clair, notre économie dominante fonctionne selon un modèle dite « linéaire », à savoir “extraire-fabriquer-consommer-jeter”. Un tel système participe fortement à l’épuisement des ressources et à la dégradation de l’environnement. Ainsi, le modèle d’économie circulaire est brandi à juste titre, non pas pour limiter les conséquences fâcheuses de notre modèle économique mais plutôt de le repenser par un nouveau modèle de développement qui soit économique efficace, socialement équitable et écologiquement responsable. Cette transition s’opèrera par la réutilisation, la réparation, la rénovation et le recyclage de nos matériaux et produits existants.

Quels peuvent être les domaines concernés ?

La déclinaison de l’économie circulaire s’opère autour de  trois niveaux :

D’abord au niveau de l’offre des acteurs, ensuite au niveau de la demande et du comportement des clients et enfin, au niveau de la gestion des déchets. Cette transition vers l’économie circulaire permet d’intervenir dans 7 domaines que sont :

  • L’approvisionnement durable : prendre en compte les impacts environnementaux et sociaux des ressources utilisées, en particulier ceux associés à leur extraction et exploitation.
  • L’écoconception : prendre en compte des impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un produit et les intégrer dès sa conception.
  • L’écologie industrielle et territoriale : mettre en synergie et mutualiser entre plusieurs acteurs économiques les flux de matières, d’énergie, d’eau, les infrastructures, les biens ou encore les services afin d’optimiser l’utilisation des ressources sur un territoire.
  • L’économie de la fonctionnalité : privilégier l’usage à la possession, vendre un service plutôt qu’un bien.
  • La consommation responsable : prendre en compte les impacts environnementaux et sociaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit dans les choix d’achat, que l’acheteur soit public ou privé.
  • L’allongement de la durée d’usage des produits par le recours à la réparation, à la vente ou à l’achat d’occasion, par le don, dans le cadre du réemploi et de la réutilisation.
  • L’amélioration de la prévention, de la gestion et du recyclage des déchets, y compris en réinjectant et réutilisant les matières issues des déchets dans le cycle économique.

La position de la France dans cette logique de transition « économique »

Le concept d’économie circulaire a officiellement fait son entrée par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015. En effet, à travers cette loi, la France montre son engagement vers cette transition de l’économie qui se veut comme un prolongement du développement durable mais aussi et surtout comme un des objectifs phares de sa politique de transition énergétique et écologique initiée depuis un certain temps.

Source :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/leconomie-circulaire

https://www.avise.org/articles/economie-circulaire-de-quoi-parle-t-on

http://www.environnement-entreprise.be/economie-circulaire

Image : http://www.smartcitiesilab.com/circular-smart-city-economy/#prettyphoto/0/

A propos de Ibrahima SECK

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
732