Visite gouvernementale en Alsace : la centrale de Fessenheim à plein régime pour un temps limité

Source: France3/Francetvinfo © PHOTOPQR/L’ALSACE/MAXPPP

Alors que le second réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin a redémarré lundi après presque deux ans d’arrêt, le principe de la fermeture de la centrale a été confirmé ce jeudi. Les discussions concernant l’après Fessenheim se concrétisent.

Sébastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a insisté sur le caractère « irréversible » du principe de la fermeture de la doyenne des centrales nucléaires françaises lors de sa visite en Alsace les 12 et 13 avril. Ce principe figure dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, qui plafonne la capacité de production d’origine nucléaire à 63,2 GW : la centrale de Fessenheim ne pourra plus fonctionner à partir du moment où celle de Flamanville sera en activité. Le calendrier de la mise en service de l’EPR de cette dernière, prévue fin 2018, reste incertain.

«Il y a l’irréversibilité du principe (…) mais ça doit s’accompagner de mesure de protection pour les collectivités territoriales, pour les salariés bien évidemment, pour les sous-traitants», «la question sociale est dans le cœur de la transition écologique» a ajouté Sébastien Lecornu. A côté de la question de l’approvisionnement en électricité, la problématique principale de la fermeture porte sur le sort des 850 salariés, les différents sous-traitants et prestataires de service ainsi que les pertes fiscales estimées à 14 millions par an.

La deuxième session du comité de pilotage portant sur le devenir du site s’est tenue ce vendredi 13. Les projets deviennent plus concrets et le gouvernement a annoncé le lancement d’un appel d’offres pour 300 MW d’énergie photovoltaïque. La région Grand Est et notamment l’Alsace seront sollicitées sur l’avenir du territoire de Fessenheim. Des discussions dans le cadre d’une coopération franco-allemande ont également eu lieu : l’Allemagne pourrait également s’associer à la reconversion économique du site.

Sources:

Les Dernières Nouvelles d’Alsace, version papier du vendredi 13 avril 2018

https://www.francetvinfo.fr/

https://france3-regions.francetvinfo.fr

http://www.gouvernement.fr

A propos de Carole COMBE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.