Le gaz de schiste américain arrive en France

L’exploitation du gaz de schiste est interdite dans la plupart des pays d’Europe, mais aucune loi interdit son importation ou sa consommation. Les USA sont passés d’un pays exportateur à un pays exportateur de gaz grâce à l’exploitation de gaz de schiste.

L’impact de gaz de schiste américain sur le marché européen.   

Le gaz de schiste a permis aux USA de devenir le premier pays producteur de gaz au monde,  et de passer d’un pays importateur à un pays exportateur net de gaz. Le président américain Donald Trump est déterminé à vendre le gaz américain en  Europe on proposant des prix très concurrentiels (le prix de gaz en Europe est 4 fois plus cher qu’aux USA ) et on bloquant le projet russe-européen Nord Stream 2 (un gazoduc qui relie la Russie à l’Europe ) << La nouvelle loi américaine donnerait au président Donald Trump la possibilité de sanctionner les entreprises qui travaillent sur des pipelines venant de Russie, en limitant par exemple leur accès aux banques américaines ou en les excluant des marchés publics aux Etats-Unis. Cette disposition pourrait donc en théorie pénaliser à terme les groupes européens partenaires du projet. >> source

L’Europe face au gaz de schiste américain

La commission européenne a autorisé les importations de gaz de schiste le 12 février 2016, pourtant en contradiction avec l’accord de la COP 21. Le Conseil Européen, quant à lui, a encouragé et demandé aux autres pays une transition énergétique propres sans CO2, cette décision ouvre le débat sur la sécurité énergétique face à la protection de l’environnement.

Les États membres de l’Union Européen ont été déjà deviser entre pays en faveur de l’exploitation de gaz de schiste (Royaume-Uni, la Pologne…) et opposant (l’Allemagne, la France…).

En 2016 La première cargaison de gaz américain arrive au Portugal et au Royaume Uni. EDF a passé une commande de 50 cargaisons de gaz schiste extrait aux USA et Engie aussi a signé un contrat de fourniture de gaz de schiste américain.

Des spécialistes apprécient l’arrivée de gaz américain sur le marché gazier européen. Elle permet de développer les sources d’approvisionnement et surtout de se défaire de monopole russe et les grands fournisseurs comme le Qatar et l’Algérie, elle permet aussi d’éviter des crises comme celle de l’Ukraine et faire baisser le prix du gaz.

Il serait intéressant de se demander pourquoi subsiste cette contradiction : l’interdiction d’exploitation du gaz de schiste en Europe et de l’autre côté l’autorisation de son importation et consommation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source de la photo : https://maritime-executive.com/media/images/article/Photos/Vessels_Large/Cropped/LNG-carrier%20Galea2%2016×9.jpg

Sources :

https://www.francetvinfo.fr/france/energie-le-gaz-de-schiste-americain-bientot-en-france_1441507.html

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/portugal-premiere-cargaison-de-gaz-de-schiste-americain-vers-l-ue_18099

http://www.eurosorbonne.eu/?p=3376

https://www.lemonde.fr/economie/article/2014/05/20/crise-du-gaz-l-europe-la-russie-et-l-ukraine-cherchent-un-terrain-d-entente_4422320_3234.html

http://www.huffpostmaghreb.com/bernard-jomard/leurope-prefere-t-elle-le-gaz-de-schiste-americain-au-gaz-naturel-russe-ou-algerien_b_18744982.html

https://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/28/le-gaz-de-schiste-americain-debarque-au-royaume-uni_5004736_3234.html

https://www.touteleurope.eu/actualite/l-europe-divisee-sur-l-exploitation-du-gaz-de-schiste.html

YouTube :

https://www.youtube.com/watch?v=EPIhTANpS0w

A propos de Mohammed DJEDDIS

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
644