L’éolienne flottante : une solution aux contestations contre les parcs éoliens en France ?

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn2

L’éolienne est considérée comme l’énergie la plus rentable et durable, mais la production de cette dernière n’a pas toujours été facile en France notamment avec les nombreux recours en justice. Avec l’éolienne flottante, la France trouve-t-elle une solution à ce problème ?

Baptême du premier-né en France

Il semble que la première ferme éolienne offshore de France – et flottante – est imminente. Ce projet d’IDEOL, démarré en juin 2016, a été inauguré le 13 octobre dernier à Saint-Nazaire. Cette éolienne qui repose sur une fondation flottante, sera ancrée au plancher marin par 6 câbles en nylon, une fibre synthétique élastique et non corrosive. Cette gigantesque plateforme de 80 mètres de diamètre et de 10 mètres de haut sera équipée d’une turbine Vestas de 2 mégawatts. Ce projet à technologie cent pour cent européenne, dénommé « Floatgen », est un démonstrateur qui sera testé pendant 2 années afin de mesurer sa capacité de production. Cofinancé par l’Union Européenne et L’Ademe, d’un coût total de 25 millions d’euros, Floatgen sera déposé à 22 kilomètres au large de Croisic au plus tard début 2018 et l’électricité produite sera directement injectée sur le réseau.

La technologie

Une éolienne flottante est une éolienne offshore montée sur une structure flottante permettant à une turbine de produire de l’électricité plus loin des côtes, où l’eau est beaucoup plus profonde et le vent plus fort et plus stable. L’utilisation de cette technologie présente des avantages particuliers ; les plates-formes flottantes peuvent être commandées et assemblées au quai sans qu’il soit nécessaire de les soulever par des auto-élévatrices ou des navires de positionnement dynamique (DP), ce qui réduit encore le coût et le risque d’activités de déploiement. Innovante, l’éolienne flottante permet d’exploiter le potentiel énergétique de zones maritimes trop profondes pour y installer des fondations fixes.

Des critères environnementaux, maritimes et paysagers pris en compte

Le projet Floatgen a été étudié avec plus grand soin. Il se situe à l’écart de deux zones Natura 2000 et des couloirs de navigation. Des études ont été faites sur l’effet du projet sur la faune et la flore marine, le comportement des oiseaux, la géologie, la qualité des eaux, les courants et les sédiments. L’impact visuel a aussi été pris en compte sachant que ce dernier a toujours fait l’objet de recours en justice (voir CAA de Lyon, 3 février 2004). Floatgen sera placé à 22 kilomètres du littoral, et donc il aura la proportion d’une allumette à 3 mètres 60. Cela minimiserait la visibilité sur l’horizon et limiterait les effets sur le paysage.

Alors, peut-on vraiment dire que la prise en compte de ces effets mettra fin à ces contestations? À l’heure actuelle, il n’existe aucune plainte concernant l’implantation de Floatgen. De quoi faire rêver les investisseurs de ce secteur !

Des oppositions classiques aux installations de l’éolienne en France

La France a une tradition en matière de recours concernant les installations d’éoliennes onshores, soit 53 % des projets éoliens font l’objet de recours en justice. Il est souvent contesté que ces éoliennes perturbent le paysage local et constituent une menace pour la faune. Elles peuvent interférer avec les signaux de télévision de ceux qui vivent près des installations, ce qui peut être frustrant pour les propriétaires. À noter que l’un des inconvénients majeurs des éoliennes est la pollution sonore et visuelle qu’elles génèrent.

D’après le syndicat professionnel France énergie éolienne (FEE), 6500 MW de projets éoliens sont gelés par le ministère de la Défense à cause des perturbations sur le fonctionnement des radars. Récemment la cour administrative d’appel de Marseille vient d’annuler au profit des riverains le schéma éolien Languedoc-Roussillon, qui pourtant représente un gros investissement, soit un marché de plus de 500 millions d’euros (…).

Un avenir porteur pour l’éolienne flottante ?

L’éolienne offshore est une énergie très compétitive qui se développe un peu partout dans le monde. C’est une filière qui s’accélère avec le déploiement au Japon, en Ecosse, en Norvège… Des projets de construction entre 2020-2021 sont en cours pour un développement commercial en France.

Il faut signaler que pour installer des éoliennes en mer, il faut passer par des concessions d’utilisation du domaine public : d’une part, une autorisation d’occupation du domaine public (…), d’autre part, une autorisation au titre de la protection de l’eau, des milieux aquatiques et marins (…). Une enquête publique pour accorder l’autorisation est alors prévue, et le public pourra contester le projet ou pas.

Vu la complexité du cadre juridique applicable, l’on se demande si cela ne conduira pas à d’autres types de contentieux, et ralentit dans la foulée son développement commercial.

En attendant que le vent tourne, l’éolienne flottante est probablement l’énergie du futur, l’énergie qui mettra fin aux incidences paysagères et visuelles, et qui permettra à la France d’atteindre ses objectifs de transition énergétique !

Pour en savoir plus consulter le site du projet 

Sources :

Eoliennes flottantes

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/12/19/les-eoliennes-flottantes-pari-technologique-pour-les-energies-marines_1808221_3244.html

https://www.meretmarine.com/fr/content/floatgen-premiere-eolienne-flottante-construite-en-france

https://www.pleinevie.fr/video/la-1ere-eolienne-flottante-francaise-a-ete-inauguree-a-saint-nazaire-19628

https://www.usinenouvelle.com/article/l-eolienne-flottante-floatgen-prend-la-mer.N600083

https://www.breizh-info.com/2017/11/11/81555/energies-renouvelables-eoliennes-collimateur-ministere-de-defense

Accueil

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn2

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Sophonie Francois dit :

    Intéressant article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *