Nicolas HULOT annonce une réduction des prix de raccordement pour encourager les ENR (énergies renouvelables)

 

Photo : Martina NOLTE http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/de/legalcode

 

Fin Septembre 2017, le ministère de l’écologie annonce la prise en charge des frais de raccordement du biométhane au réseau gazier de distribution à hauteur de 40%. L’objectif est d’inciter les producteurs du biogaz à augmenter leur production.

Le ministère de l’écologie s’est engagé à mettre sur la table 30 millions d’euros par an, pour favoriser le développement des énergies renouvelables. On peut espérer une évolution encourageante dans l’utilisation de la biomasse. Le communiqué du ministère de l’écologie précise : «  Les coûts de raccordement des installations de production de Biogaz à la plupart des réseaux de distribution de Gaz naturel seront pris en charge à hauteur de 40% ». Cette mesure très concrète du gouvernement, qui n’est pas la première, vise à encourager la transition énergétique en favorisant les énergies renouvelables (ENR).

Le dispositif,  renforcement de la politique en faveur des énergies renouvelables.

Ce nouveau dispositif est le prolongement de la politique du précédent gouvernement. Mme ROYAL, alors ministre de l’environnement (2014-2017), avait fixé comme objectif d’augmenter l’apport de la biomasse dans le réseau gazier de 10%, à l’horizon 2030 (aujourd’hui cet apport est inférieur à 1%). Les producteurs de biométhane peuvent donc avoir le sourire. En plus de la réduction des frais de raccordement, ils auront tout intérêt à injecter directement leur production dans le réseau gazier. Cette démarche leur assurera stabilité et visibilité financière.

Les acteurs locaux ne sont pas oubliés.

En outre, cette mesure concerne, en particulier, les zones rurales reculées ou les petites installations agricoles de méthanisation. Celles-ci n’ont pas la possibilité de se raccorder au réseau gazier de distribution pour des raisons techniques entrainant un coût financier conséquent. Or, plus de 15 millions d’euros leurs seront accordés sur les 30 millions d’euros annoncés, précise le secrétaire d’Etat à l’Ecologie. Ainsi, en pratiquant une politique en faveur des énergies renouvelables, les acteurs locaux n’ont pas été oubliés.

 

image libre de droit

Sources:

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/nicolas-hulot-reduit-couts-raccordement-des-energies-renouvelable

http://www2.developpement-durable.gouv.fr/Discours-de-Segolene-Royal-lors-de.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biogaz#France_et_pays_francophones

http://www.lagazettedescommunes.com/313010/injection-de-biomethane-dans-le-reseau%E2%80%85-un-objectif-de-10%E2%80%AF-en-2030/

 

A propos de Etienne GON

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *