Porsche: le dieselgate à pleine vitesse

A la suite de la fameuse affaire de dieselgate dont Volkswagen a fait l’objet en 2015, et qui concernait près de 11 millions de voitures de la marque, un nouveau scandale semble frapper aujourd’hui les véhicules Porsche. Il s’agit dans ces affaires du trucage des moteurs de véhicules en vue d’empêcher le contrôle du taux réel d’émission d’agents polluants dans l’atmosphère comme l’oxyde d’azote. Quel est donc le contexte de l’affaire Porsche et quels en sont les résultats ?

Une affaire de 2015 avait donc déjà entaché le groupe Volkswagen. En effet, les tribunaux américains avaient même été saisis. La société a dû payer une somme totale de 22.4 milliards de dollars américains à l’Etat américain et à des personnes ayant subi un dommage du fait de la commercialisation des véhicules litigieux en contrepartie de leur renonciation aux recours judiciaires. Rieporschen qu’en France et à la suite d’action au pénal, la société pourrait être contrainte de payer plus de 19 milliards d’euros. Des logiciels permettant donc de fausser le contrôle du niveau réel d’émissions d’oxyde d’azote ont été récemment détectés sur des véhicules Porsche, cette société étant d’ailleurs la filiale de Volkswagen. L’installation de ces logiciels par la société Audi, autre filiale de Volkswagen aura d’importantes conséquences sur la société mère.

En effet, le ministre allemand des transports a bien affirmé que les logiciels installés étaient illégaux au regard du droit allemand et que 22 000 véhicules Porsche en circulation en Europe (dont 7500 en Allemagne) allaient être retirés aux frais et périls de Porsche. La confiance vis-à-vis de Volkswagen est rudement touchée sachant que la société fait l’objet d’une quarantaine d’enquête de l’administration allemande ainsi que de milliers de plaintes de consommateurs insatisfaits. La marque Touareg serait même actuellement dans le collimateur.

Agir de manière illégale et à fortiori de manière à nuire aux personnes et à l’environnement peut avoir des conséquences négatives importantes que ce soit au niveau de l’image de la société contrevenante ou du coût pécuniaire de ses agissements. Respecter les principes du développement durable et s’empêcher librement de nuire à l’Homme et à ce qui l’entoure sont donc à considérer plus adroitement dans l’intérêt de tous.

Lire aussi : http://blog.bio-ressources.com/automobile/dieselgate-voitures-electrique/

 

Liens :

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/apres-le-scandale-volkswagen-plus-de-20-000-vehicules-porsche-rappelees-en-allemagne_115141

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/05/23/dieselgate-volkswagen-risque-une-amende-de-19-7-milliards-d-euros-en-france_5132373_3234.html

http://www.lemonde.fr/automobile/article/2017/05/25/dieselgate-general-motors-vise-a-son-tour-par-une-plainte_5133931_1654940.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
626