Le Grand-Est: première région éolien de France !

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Avec la réforme territoriale, les régions françaises se sont regroupées. Le Grand-Est (Alsace-Lorraine-Champagne Ardenne) est devenue la première région en termes d’installation et de production d’énergie éolienne.

wind-power-1357419_960_720

La région Grand-Est suite au regroupement est la première région française pour l’éolien. Elle possède 24.5% des capacités éoliennes françaises et en 2016 elle a produit 4923 GWh. Ceci s’explique par les conditions climatiques favorables à l’éolien dans la région notamment en Champagne-Ardenne et en Lorraine, où les conditions géographiques de relief et de couloir venteux sont optimales pour les aérogénérateurs.

De plus le parc éolien de la région a progressé de 12% en 2016 confirmant ainsi la tendance de leader de la Région.

Des installations irrégulièrement réparties

Toutefois l’énergie éolienne est, dans le Grand-Est, inéquitablement répartie. La plupart des installations se trouvent dans l’ouest de la région. En effet, l’Alsace ne compte qu’un seul parc éolien en fonctionnement sur les 297 installations dans le Grand-Est, faute d’une réticence forte de la population locale et des associations de protection des gallinacés et des paysages provoquant un manque d’ambition politique. Par exemple, le seul projet éolien ayant vu le jour en Alsace à Dehlingen était en 2013, soit 10 ans après le début du projet. En moyenne en France, il faut 7 ans pour qu’un parc éolien voit le jour. Malgré la longueur des projets, les acteurs de la filière souhaitent continuer à développer leurs activités dans le Grand-Est.

Pour accompagner cette transition, il faut que le réseau s’adapte. Ainsi RTE, le gestionnaire de réseau de transport d’électricité français a investi dans la région 107 millions d’euros en 2016 afin de moderniser le réseau et le mettre en phase avec cette production décentralisée. Dans cette optique, les investissements du gestionnaire sont prévus à hauteur de 68 millions pour 2017. De plus, RTE anticipe en Alsace la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Le gestionnaire dit qu’il « adapte le réseau à la transition énergétique ».

 

Sources:

image libre de droit: https://pixabay.com/fr/%C3%A9nergie-%C3%A9olienne-paysage-nuages-1357419/ 

http://www.lalsace.fr/actualite/2017/05/04/rte-investit-dans-le-grand-est

http://www.ici-c-nancy.fr/france-international/item/12419-le-grand-est-premiere-region-francaise-productrice-d-electricite-eolienne.html

http://regions-eoliennes.fr/region-est/

http://www.republicain-lorrain.fr/economie/2016/04/10/le-grand-est-premiere-puissance-eolienne

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. JH_SCB34 dit :

    Sauvons l’environnement en le dénaturant !
    Beau programme écologiste mais loin d’être écologique.
    En essayant de transmettre à nos enfants une terre sans carbone, nous leur offriront une terre sans âme; Nos représentant, nos élus se rendent-ils compte de ce qui se passe dans notre nature ?
    Tout le monde est d’accord pour mettre fin aux pollution, mais à quand la fin de la pollution éolienne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *