Les toilettes du futur

 

Chaque fois que l’on se sert des toilettes, environ neuf litres d’eau sont utilisées simplement en tirant la chasse. C’est ainsi que 20 % de la consommation totale des Français est ainsi partie dans la cuvette . C’est pourquoi on se demande aujourd’hui comment éviter ce gaspillage d’eau potable.

 

 

 

 

L’introduction des toilettes actuelles

Dans l’Antiquité, la défécation se faisait en plein air. Ceci devenait de plus en plus difficile en raison de l’urbanisation croissante. A cette occasion, les Romains ont inventé le premier système d’égout. Plus tard, au Moyen Âge, le progrès scientifique est ralenti. La défécation se faisait toujours en plein air. Personne à cette époque ne se rendait compte que les déjections étaient à l’origine d’une série de maladies.

Pendant la Renaissance, deux hommes ont révolutionné les toilettes. A la fin du XVIème siècle, John Harington inventa le système de chasse d’eau. Deux siècles plus tard, Alexander Cumming introduit le concept du siphon, qui permet une retenue d’eau afin de bloquer les mauvaises odeurs dans les canalisations. De nos jours, on utilise toujours cette technologie de toilettes rustique sans l’avoir améliorée. Le problème de celle-ci est qu’elle consomme beaucoup d’eau. Or, certaines régions du monde souffrent d’une pénurie d’eau. En conséquence, 1 personne sur 3 actuellement n’a pas accès à des toilettes décentes. Beaucoup de personnes se soulagent toujours en plein air, ce qui contribue à la propagation de certaines maladies comme le choléra ou la diarrhée, entraînant plusieurs décès prématurés. C’est pourquoi de nombreuses personnalités, comme par exemple Bill Gates, réfléchissent à de nouveaux modèles de toilettes.

 

Les nouveaux concepts des toilettes de demain

 

Les scientifiques modernes ont développé une série de prototypes. Les objectifs prioritaires de ces nouveaux modèles sont l’économie de la ressources en eau, en électricité, ainsi que le recyclage des excréments. Par exemple, des chercheurs de l’Université de Californie ont inventé un concept de toilettes qui assure le recyclage de l’eau usée, convertit les excréments en engrais, et s’alimente en électricité par un simple panneau photovoltaïque. De surcroît, ces nouveaux concepts de toilettes sont très rentables. L’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’1 € investi dans les nouvelles toilettes en rapporte 5.

Ces nouveaux concepts de toilettes s’avèrent très efficaces, car elles permettent d’économiser l’eau, de diminuer la propagation de maladies, et ils constituent également un marché potentiel attractif.

 

Sources :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.