Google : son électricité 100% verte en 2017

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Google a annoncé, dans son rapport environnemental annuel de 2016, sa volonté de se fournir à partir de 2017 en électricité renouvelable en totalité.

Google silicon valley

https://www.flickr.com/photos/romanboed/9565917396

Google est l’entreprise qui consomme le plus d’électricité renouvelable (ENR) dans le monde selon Bloomberg afin d’alimenter ses immenses Datacenters dans le monde entier notamment pour les refroidir. L’entreprise annonce vouloir consommer de l’électricité renouvelable pour toutes ses activités dès 2017, en avance donc, sur leur objectif de 2012 qui était 100% d’ENR pour 2025.

L’intérêt économique de Google

Le choix du moteur de recherche ne se fait pas seulement par pure éthique et défense de l’environnement. En effet, dans une logique de Green IT, ils veulent acheter autant d’ENR que l’électricité qu’ils consomment dans un double souci économique.

Le premier étant que Google préfère acheter de l’énergie verte car elle ne coûte que très peu à produire malgré d’important investissements de structure. De ce fait le prix de l’énergie verte est stable à long terme. Il n’est pas victime de fluctuation des marchés de matière première comme pour l’électricité d’origine thermique. Or, il est connu que toute entreprise souhaite éviter toute incertitude quant à ses coûts, et préfère alors avoir un prix stable de l’énergie.

Le second est la baisse du coût des énergies renouvelables ces dernières années. Grâce d’une part aux politiques les favorisant telles que les obligations d’achat par le gestionnaire de réseau, les crédits d’impôt pour les installations énergétiques ou encore les partenariats public-privé, et ce dans différents pays du globe. D’autre part, la multiplication de ce type d’installation provoque des baisses de coûts liés à des économies d’échelle et d’expérience.

Afin que leur politique de 100% renouvelable soit atteint, Google privilégie des contrats à long terme avec des producteurs d’énergie verte. Le géant informatique investit directement, depuis 2010 pour 2.5 milliards de dollar, dans l’énergie renouvelable à travers le monde.

Le rapport environnemental, un outil de communication

En plus de ces avantages pour leur économie et la planète, cette initiative donne à Google une image positive et respectueuse de la planète grâce à laquelle, ils peuvent communiquer. Mais Google ne consomme pas uniquement de l’énergie verte. En effet, il n’y a pas toujours les infrastructures proches de leurs sites et l’énergie renouvelable est produite de manière alternative, donc Google rachète autant d’électricité verte que d’électricité consommée.

Sources:

http://www.zdnet.fr/actualites/google-passera-au-100-energie-renouvelable-en-2017-39845650.htm

http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211567689016-google-utilisera-une-energie-100-verte-en-2017-2048691.php

https://www.google.com/green/projects/environmental-report-2016/

https://www.google.com/green/approach/

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. La solution développée est parfait 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *