Focus nucléaire en Europe : entre le démantèlement de Fessenheim et le projet Hinkley point 

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

 

nuclear-power-plant-70893_960_720

L’exploitation de centrales nucléaires reste en Europe une thématique sujette à controverses. En témoignent deux projets opposés : le démantèlement de la centrale française de Fessenheim et la construction de la centrale anglaise dit « projet Hinkley point ».

 

La fermeture difficile de Fessenheim

En France, la question du démantèlement de la plus vieille centrale nucléaire est un sujet qui martèle l’actualité depuis déjà quelques années. Sa fermeture a été repoussée à plusieurs reprises, pour rester encore aujourd’hui incertaine quant à sa date. Les raisons de ce blocage sont diverses. Elles relèvent principalement des coûts colossaux liés au démantèlement, sur lesquels il semble difficile de pouvoir se prononcer par manque de point de comparaison. Ce coût devrait être supporté par l’entreprise EDF qui s’est engagée dans des négociations avec l’État pour recevoir des indemnités au titre de la fermeture de la centrale. Par ailleurs, fermer la centrale implique nécessairement une perte d’emplois conséquente, ce qui complique davantage la situation.

L’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire), autorité administrative indépendante, précise que d’autres centrales sont concernées par l’arrêt de réacteurs, et plus précisément par la phase de démantèlement. Il n’en demeure pas moins qu’aucun chantier de la sorte n’est achevé à l’heure actuelle.

Le projet Hinkley Point

A l’heure où il est question en France de fermetures et de démantèlements, la Grande-Bretagne souhaite acquérir à son tour une technologie nucléaire à la pointe. En effet, à Londres le 29 septembre dernier, a été signé entre la Grande-Bretagne et l’entreprise EDF et son partenaire CGN (China General Nuclear Power Corporation) le projet de construction de deux réacteurs nucléaires pour la centrale d’Hinkley point.

Le pays souhaite disposer de 30% de nucléaire dans son mix énergétique. Cette construction lui permettra de respecter ses engagements en terme de réduction des émissions de CO2, et de compenser la fermeture de ses centrales thermiques.

Ce projet est aujourd’hui avancé par EDF comme la preuve de la relance du nucléaire en Europe. A cet égard, il s’agit de la première commande en Europe depuis l’accident de Fukushima.

La position de l’UE sur l’énergie nucléaire

Rappelons que les Etats membres disposent, en matière de politique énergétique, d’un pouvoir discrétionnaire quant aux choix de leurs différentes sources d’énergie. Ainsi, la France a fait le choix d’axer principalement sa politique sur le nucléaire alors que l’Allemagne s’y est complètement opposée.

L’Union européenne, quant à elle, ne semble pas renoncer à la production nucléaire. Cependant, elle manifeste une volonté certaine de faire de la production nucléaire européenne la production la plus sûre du monde. En effet, la Commission, dans son programme indicatif du nucléaire (PINC) du 4 avril 2016, précise que les États qui décident d’utiliser le nucléaire dans leur bouquet énergétique doivent appliquer les normes les plus strictes en matière de sûreté, sécurité, gestion des déchets et de non-prolifération.

 

Sources :

http://www.20minutes.fr/societe/1682275-20150908-fessenheim-casse-tete-demantelement-centrale-nucleaire

http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Reexamens-periodiques-et-poursuite-de-fonctionnement/Actualites-concernant-les-centrales-nucleaires/Reacteur-n-1-de-la-centrale-nucleaire-de-Fessenheim

http://www.lalsace.fr/actualite/2016/10/18/asn-demande-l-arret-d-un-reacteur-de-fessenheim

http://www.lefigaro.fr/societes/2016/09/15/20005-20160915ARTFIG00067-londres-donne-le-top-depart-au-projet-hinkley-point-d-edf.php

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-16-1202_fr.htm

Image libre de droit : https://pixabay.com/fr/centrale-nucl%C3%A9aire-de-central-vapeur-70893/

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *