Le dérèglement climatique au féminin

Alors que la COP21 bas son plein et que l’on y attend pas moins de 40 000 personnes, il est à noter que le 8 décembre est placée sous la thématique « femmes et genre ». Pendant cette journée seront organisées de multiples interventions au Bourget se consacrant à la place et au rôle des femmes dans le cadre du changement climatique et de la transition énergétique. Cette programmation offre une belle occasion pour revenir sur la nécessité d’inclure les femmes et de les accompagner à travers le monde afin de faire face de manière efficace aux défis actuels et  à venir du réchauffement climatique.

cassie

Photo FAO/IFAD/WFP/Eliza Deacon

Les femmes pauvres, premières concernées
Dans les pays en développement, ou vivent en grande partie les populations vulnérables, l’agriculture à une place fondamentale. En effet, selon le rapport sur les objectifs du millénaire de l’ONU « [l]es moyens d’existence des personnes pauvres sont […] directement liés aux ressources naturelles ». Or, ce sont les femmes qui ont majoritairement la responsabilité de l’agriculture. Pourtant, elles n’en bénéficient gèrent. Selon ce même rapport plusieurs facteurs contribuent à une vulnérabilité accrue des femmes, tels l’accès inégal au travail rémunéré, des salaires plus bas, le manque de protection sociale et l’accès limité aux biens, dont la terre et la propriété.

Selon l’appel du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, adopté en amont de la COP21, en Afrique et en Asie, 70 % de la population vivant sous le seuil de pauvreté sont des femmes. Ainsi, comme le texte le souligne, « le dérèglement climatique a des conséquences encore plus graves pour les femmes que pour les hommes. En cause notamment : la raréfaction des ressources naturelles qui allonge les trajets pour s’approvisionner en eau ou en bois et qui augmente leur temps de travail et précarise leurs conditions de vie ».
L’insécurité : un cercle vicieux

Si selon la FAO, la multiplication des catastrophes liées au climat menace de plus en plus la sécurité alimentaire, elle provoque également très souvent des déplacements de populations. Or, la convergence de ces facteurs conduit inéluctablement à des tensions sociales, celles-ci pouvant entrainer des violences, notamment sexuelles, dont les femmes sont les premières victimes.

 

Une mobilisation internationale pour la promotion du rôle des femmes face au dérèglement climatique

Cette mobilisation, notamment dans le cadre de la COP21 est importante, elle a plusieurs objectifs, dont celui de reconnaitre l’importance du rôle des femmes, encore trop minoré, en tant que levier du changement dans les pays en développement.

Ainsi, dans son plaidoyer, le Haut Conseil à l’Égalité rappelle que « les femmes luttent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter aux impacts du dérèglement climatique », notamment par un recours accru à l’agriculture de conservation, qui réduit les besoins en eau comme en engrais et permet de fixer le carbone. Or, ces actions demeurent « trop peu valorisées et trop rarement financées ».

Que ce soit les femmes elles-mêmes, la société civile internationale, les ONG ou encore l’ONU tous attendent des résultats et donc des engagements, notamment concernant les financements nécessaires pour soutenir les femmes dans le cadre du défis du dérèglement climatique.

Ainsi, et de manière très suggestive, les ambassadeurs de l’ONG Oxfam, à l’initiative de la campagne CULTIVONS 2015,  ainsi que de nombreuses autres célébrités, par le biais de selfies de leurs yeux partagés sur les réseaux sociaux, ont fait savoir aux chefs d’État et de gouvernement qu’ils auront l’œil sur les négociations et comptent sur l’adoption de mesures concrètes en aval de la COP21.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
616