Comment l’Australie est-elle en train de devenir la superpuissance des énergies propres ?

Depuis la COP21, l’Australie vit à la hauteur de son ambition d’être l’une des superpuissances mondiales vis-à-vis des énergies renouvelables. Malgré les débats qui bouleversent le gouvernement fédéral, les six gouvernements locaux agissent avec efficacité et démontrent qu’un avenir fondé sur les énergies renouvelables est non seulement possible, mais aussi économiquement accessible.

marina1

Source de l’image

Renewable Energy Target (RET) : l’objectif d’électricité renouvelable rabaissé par le gouvernement fédéral

L’objectif de production d’électricité renouvelable de l’Australie a récemment été revu à la baisse par le Gouvernement fédéral. Il est maintenant fixé à 23.5% d’électricité renouvelable d’ici 2020, soit 33 000 GWh. Avant le 20 juin 2016, cet objectif était de 30%, mais il a été rabaissé afin de paraitre plus « réaliste ».

Au niveau national, cela signifie que quelques 6 GW de puissance verte  devront tout de même être installés d’ici 2020. L’objectif ultime de 100% d’énergie renouvelable (comprenant l’électricité, l’industrie et le transport) d’ici 2050 n’a pas été modifié. Ainsi, 800 milliards de dollars devraient être engagés afin de mettre en place les infrastructures nécessaires. Cet investissement est certes impressionnant, mais selon des études, il permettra d’économiser jusqu’à 90 milliards de dollars d’ici 2050 en supprimant les besoins en carburants fossiles, et jusqu’à 740 milliards de dollars sur le long terme.

Des objectifs locaux bien plus ambitieux

Face au revirement du gouvernement fédéral, les gouvernements locaux des états australiens ont révisé vers le haut leurs propres objectifs d’énergie renouvelable. L’Etat de Victoria a misé sur 25% d’électricité renouvelable en 2020, et sur 40% en 2025. L’Australie du Sud et Queensland ont misé respectivement sur un objectif de 50% d’ici 2025 et 2030, alors que le Territoire de la Capitale Australienne (TCA, dont fait partie la ville de Canberra) veut atteindre 90% d’électricité d’origine renouvelable dès 2020.

Ce dernier veut même atteindre les 100% en 2020 et non pas en 2025 comme cela été prévu initialement. Pour la capitale, cela implique la promesse d’installation[1] de 3 GW de puissance en 2016 (soit 20 larges parcs éoliens) alors qu’en mai dernier, on n’atteignait encore que 400 MW.

Du côté de l’Australie du Sud, l’Etat a fermé sa dernière centrale de charbon le 9 mai 2016. La fermeture progressive des centrales à gaz, seule autre source d’énergie non renouvelable, est en discussion. Cette discussion est possible aujourd’hui parce que la demande d’électricité de l’Australie du Sud diminue rapidement grâce aux 600 MW de puissance photovoltaïque installés par les particuliers.

Reverse auctions ou appels d’offres étatiques : la clé d’une électricité verte low-cost

On l’a déjà vu, c’est la capitale australienne qui a l’objectif le plus ambitieux en matière d’énergies renouvelables, mais c’est aussi elle qui propose les prix d’électricité les plus bas en Australie. Par ailleurs, l’un des objectifs complémentaires de l’Australie est de lutter contre la précarité énergétique et de réduire le prix de l’électricité d’origine renouvelable.

Ce processus est déjà engagé grâce au système des appels d’offres étatiques. C’est Canberra qui en est pionnière en Australie, mais ce modèle existe déjà dans d’autres pays, dont la France, où  la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) lance les appels d’offres. Ainsi, ce sont les producteurs d’électricité qui proposent les prix de rachat d’électricité les plus bas (tout en restant économiquement viables) qui développent les projets de développement d’énergies renouvelables.

Une nouvelle étude de l’Agence internationale des énergies renouvelables a démontré que les prix du photovoltaïque pourraient diminuer jusqu’à 59% et ceux de l’éolien jusqu’à 35% d’ici 2025. Ainsi, l’Australie riche d’un fort potentiel solaire et éolien, produira bientôt de l’électricité verte à des tarifs encore plus bas.

 

Sources :

http://reneweconomy.com.au/2016/act-lifts-2020-target-to-100-renewable-energy-as-australia-stalls-86177

http://www.theguardian.com/environment/2016/may/05/greens-want-12m-households-to-install-renewable-energy-storage

http://www.theguardian.com/environment/2016/apr/19/modelling-shows-move-to-100-renewable-energy-would-save-australia-money

[1] Promesse d’installation : projets qui ont toutes les autorisations nécessaires, mais ne sont pas encore construits

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.