Wattway, ou la première “route photovoltaïque” mondiale

Après la « SolaRoad », piste cyclable à panneaux solaires aux Pays-Bas, le photovoltaïque continue d’inspirer les industries du BTP. Prochaine étape : la mise en place de la « Wattway », innovation française en termes de revêtement routier photovoltaïque.

Rouleau de silicium polycristallin (Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Polycrystalline_silicon_rod.jpg)

Rouleau de silicium polycristallin
(Source https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Polycrystalline_silicon_rod.jpg)

Une composition innovante

Ce sont de petites cellules de 15 cm de côté et de 7 millimètres d’épaisseur, composées de silicium polycristallin. Ajoutées les unes aux autres, elles forment des dalles de 1,7 mètre de long et 70 cm de large, et un kilomètre linéaire de chaussée équipée de ces dalles pourrait éclairer une ville de 5000 habitants, selon l’ADEME. Un enjeu souligné par Hervé Le Bouc, PDG de Colas, filiale du groupe Bouygues et concepteur du projet : « Si on recouvrait un quart des routes, on assurerait l’indépendance énergétique de la France ». La couche de silicium polycristallin est entièrement translucide, ce qui permet de conserver un rendement de la cellule de l’ordre de 15%. Mais la véritable innovation de Colas tient à la conception des matériaux : chaque cellule est enrobée d’un substrat composé de résine et de polymères, ce qui permet à l’ensemble de résister à un cycle de 20 ans de trafic normal sans usure, sans entretien nécessaire, sans besoin de rénovation des routes, et sans perte d’adhérence pour les véhicules. Reste à vérifier toutefois si le taux de retour énergétique demeure intéressant…

 

Des utilisations multiples

La Wattway a pour but d’approvisionner en électricité à la fois les zones urbaines et les zones isolées. Dans ces dernières, il est question d’offrir une production d’énergie renouvelable en circuit court, en s’affranchissant des coûts de raccordement à un réseau, souvent rédhibitoires. En zone urbaine, Colas vise une utilisation large : éclairage public, alimentation des bureaux comme des logements, des transports en commun… L’entreprise évoque un objectif de tendance vers un modèle de smart city, en optimisant les flux de circulation et en permettant un système de recharge automatique des véhicules électriques. C’est dans ce même esprit qu’avait déjà été développé la « Solar roadway » par un couple d’ingénieurs en Idaho, aux Etats-Unis, et le passage du prototype à la production ne saurait tarder.

 

Sources :

http://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/021398624191-colas-lance-la-route-photovoltaique-une-premiere-mondiale-1165007.php

http://www.connaissancedesenergies.org/wattway-pleins-phares-sur-la-future-route-solaire-151020

http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/developpement-durable-wattway-route-solaire-colas-produire-electricite-60108/

http://www.wattwaybycolas.com/

https://en.wikipedia.org/wiki/Solar_Roadways

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/route-solaire-wattway-une-innovation-peut-a-la-fois-etre-francaise-et-inefficiente-31555/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.