La situation inquiétante de la surpêche

Suite à un rapport publié par l’Institut international du développement durable (ISSD) et au séminaire sur l’épuisement des ressources en Méditerranée tenu en Sicile en février 2016, la politique de pêche durable doit se globaliser afin de permettre aux stocks de poissons de se renouveler.

La situation en Asie

Selon le rapport de l’ISSD, seulement 14% des produits de la mer étaient certifiés issus de pratiques durables. Cependant l’Asie, le plus gros fournisseur mondial, n’a pas réussi à étendre sa politique de produits certifiés. En effet, avec 69% de la production mondiale, celle-ci ne fournit que 11% de ces produits. 

La situation en Europe

En Europe, la situation est également urgente. D’après les données sur les stocks halieutiques en Méditerranée, au moins 96% des stocks sont surexploités. Cependant dans la zone de l’Atlantique Nord-Est et de la mer du Nord, la surpêche est passée de 86% (30 stocks surexploités sur 35 stocks évalués) en 2009 à 41 % (19 stocks sur 46) en 2014. La surpêche est calculée en fonction du RMD “rendement maximum durable“  pour chaque espèce. Si en mer Atlantique un taux de surpêche de 1,5 est considéré comme important, les taux dans certaines régions sont impressionnants : dans les mers italiennes, il a été pêche 5,3 fois trop de merlus en 2012 par rapport au RMD ; 2,3 fois trop de sardines et 2,1 fois trop d’anchois en 2013. Le résultat se fait également sentir au niveau économique : de moins en moins de bateaux de pêche sont présents dans les ports. Des discussions entre politiques et scientifiques ont été entamées pour réfléchir à de nouvelles règles de pêche pouvant concilier l’activité économique et la pêche durable. Le rapport de l’ISSD rappelle que 10 à 12% de la population mondiale dépend directement ou indirectement de l’activité halieutique.

Il faut toutefois préciser que la pêche durable a nettement augmenté ces dernières années : les produits durables ne représentaient que 0,5% de la production totale en 2005 alors qu’ils représentent aujourd’hui environ 14% de la production. Mais pour atteindre un RMD satisfaisant, de nombreux efforts sont encore nécessaires.

Sources

http://www.lemonde.fr/ressources-naturelles/article/2016/02/10/mobilisation-contre-la-surpeche-en-mediterranee_4862918_1652731.html#AbexXXqTsTy1Bd5I.99

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/mers-et-oceans/20160512.OBS0322/la-peche-durable-en-pleine-expansion-mais-pas-partout.html

http://halieutique.agrocampus-ouest.fr/pdf/508.pdf

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-724_fr.htm

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
622