Les prix Pinocchio 2015 : on y était

Cet article fait partie du dossier COP21 : Après notre semaine COP21 à Paris, nous vous présentons une série d’articles pour partager avec vous notre point de vue sur les évènements auxquels nous avons assisté et qui nous ont marqués – conférences, débats, expositions, manifestations, documentaires.
fdez

Jeudi 3 décembre 2015, 20h. La Flèche d’Or, salle de concert du XXème arrondissement de Paris, est pleine. Au programme de la soirée : la remise des prix Pinocchio 2015, organisée par l’ONG les Amis de la Terre. Le principe ? « Récompenser » les entreprises les plus mensongères dans leur communication quant aux impacts environnementaux et sociaux de leurs activités. Les meilleurs du pire, en somme.  Cette année est la 7ème édition.

Sur scène, les deux présentateurs rappellent les différents nominés : Anglo American, Shell et BNP Paribas dans la catégorie « Impact locaux » ; Chevron, Avril et Total pour  « Lobbying » ; Engie, Yara et EDF dans la section « Greenwashing ». Les (mal )heureux élus ont été sélectionnés préalablement par l’ONG, en fonction des divers scandales qui ont éclaté au cours de l’année. Les votes, ouverts un mois auparavant sur le site des prix Pinocchio et accessibles à tous, sont désormais clos. On en comptabilise près de 43 000.

Entre petits sketchs, concerts improvisés et invités, la cérémonie conserve un rythme soutenu.  Premier lauréat : BNP Paribas, pour ses « financements au charbon qui détruisent des vies et le climat » qui impactent donc gravement les populations locales, totalise 43% des votes. Deuxième enveloppe, deuxième perdant : Chevron, dont la politique pro-gaz de schiste représente un réel danger en Argentine, l’emporte avec 40% des votes. Enfin EDF remporte la dernière catégorie avec un score de 52% des votes, pour son statut de « partenaire officiel d’un monde carburant aux énergies du passé ». Chaque gagnant/perdant est accueilli par une salve d’applaudissements du public, bon enfant et assez éclectique (des militants de tous âges aux youtubeurs, en passant par des tout-petits… et nous).

Un constat : sur les trois lauréats, deux sont sponsors de la COP 21, qui se déroule au même moment à quelques kilomètres, au Bourget… Juliette Renaud, chargée de campagne sur la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises pour les Amis de la Terre, confirmera dans un communiqué de presse ultérieur : « C’est un appel au gouvernement français à être cohérent et à prendre des mesures urgentes et concrètes pour une véritable transition énergétique qui soit juste, sans énergies fossiles ni nucléaire ».

Et les présentateurs de conclure : « En espérant que cette cérémonie sera la dernière !». Nous aussi.

 

Pour en savoir plus : http://www.prix-pinocchio.org/

Et notamment, pour la réponse de BNP Paribas : www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/re_action_de_bnpp_laure_at_pinocchio_du_climat.pdf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.