LES JO DE RIO 2016 SOUS LE SIGNE DE L’EFFICACITE ENERGETIQUE

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de l’été 2016 prévus à Rio de Janeiro, au Brésil, seront l’occasion d’une innovation de taille : un système propre de fourniture d’énergie sera mis en place afin d’assurer la réalisation des jeux sans aucun problème d’approvisionnement.

Photo : http://www.cidadeolimpica.com.br/tres-anos-para-os-jogos-rio-2016/

Photo : http://www.cidadeolimpica.com.br/tres-anos-para-os-jogos-rio-2016/

Pour être prêt à recevoir les Jeux olympiques et paralympiques de l’été 2016, qui se produisent dans la ville de Rio de Janeiro, au Brésil, la ville a développé un système efficace d’approvisionnement énergétique. En effet la Présidente de la République, Mme Dilma Roussef, par le Medida Provisoria n ° 679 de 2015, (l’équivalent d’un décrêt) a confirmé le lancement des travaux. A l’issue des jeux, ce système innovant alimentera la région. L’objectif à long terme est de décentraliser la distribution d’énergie via des stations et sous-stations.

Le premier travail a été la construction des sous-stations électriques, « Gardenia » et « Barra 2 », pour le Parc Olympique, où vont se dérouler la plupart des Jeux. Elles pourront fournir un total de 120 méga Volt-ampère, c’est-à-dire assez de puissance pour une ville de 45 000 habitants.

Le parc, situé dans le quartier de Barra da Tijuca, à l’ouest de la ville, a subi d’importants travaux de production, de transport et de distribution d’électricité, afin de mettre en place un système de sous-station d’alimentation exclusif. L’énergie sera distribuée par des  panneaux d’alimentation dans les huit arènes et d’autres bâtiments du Parc. L’investissement s’élève à $ 152 millions réais, soit, environ 36 millions d’Euros. Ce chiffre englobe la construction de sous-stations, structure de lignes, et achat de matériel.

Le système de sous-station employé vise à assurer l’approvisionnement en énergie électrique par l’intermédiaire de deux sources de sortie indépendantes. L’objectif est de faire en sorte qu’aucun problème n’affecte l’approvisionnement de la ville selon Ronaldo Neder, Surintendant de l’entreprise de construction, génération d’énergie électrique et de sa fourniture Furnas, au Brésil.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.