Le BRESIL MARCHE PLUS VITE POUR SAUVER LE MONDE ET LA COP 21

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

La présidente brésilienne, Dilma Roussef, a annoncé la réduction de 43 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 avec l’ambition de trouver un accord pour maintenir la température globale en-dessous de 2°C pendant la COP 21

Image : http://www.nortaonoticias.com.br/noticias/noticia_54a045206dac0.jpg

http://www.nortaonoticias.com.br/noticias/noticia_54a045206dac0.jpg

Un des grands défis de la COP 21 sera de trouver un compromis entre les pays présents, et en particulier avec les pays en voie de développement. Pour préparer ce rendez-vous international, le Brésil montre sa volonté en prenant des engagements ambitieux.

Durant la Conférence des Nations Unies du 26 septembre 2015 à New York, la présidente du Brésil, Dilma Roussef, a annoncé la réduction de 43 % des émissions de gaz à effet serre produits par le plus grand pays d’Amérique latine.

L’élément majeur de l’annonce porte sur la réduction de la déforestation de l’Amazonie brésilienne qui s’étend sur 4,1 millions de km², soit sept fois la taille de la France et contient 30 000 espèces arborescentes dont 2 500 espèces en voie d’extinction. Il faut rappeler, qu’en 2004, plus de 24 000 Km² de forêts avaient été déboisées.

La déclaration de la présidente brésilienne donne l’espoir à la communauté internationale de voir ses objectifs atteints en termes de réduction des émissions et de maintien de la hausse de la température mondiale. Il faut aussi saluer l’initiative prise par un pays émergent connaissant actuellement une croissance économique en recul.

La Conférence de Paris est une opportunité unique pour construire une réponse commune au défi mondial du changement climatique. Le Brésil a fait de grands efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sans compromettre notre développement économique et notre inclusion sociale“, a déclaré D. Rousseff à New-York.

La ministre de l’environnement brésilienne, Izabella Teixeira, a déclaré, à New-York à moins de 4 mois de la conférence à Paris, qu’à ses yeux le Brésil cherche à obtenir un accord visant à maintenir l’augmentation de la température globale à une valeur bien inférieure à 2°C.

Ainsi, ces deux déclarations attirent l’attention sur la COP 21 mais aussi sur les engagements pris par le Brésil.

J’espère que d’autres pays adopteront la même position que le Brésil, et non seulement pour l’obtention d’un compromis, mais aussi, pour une réduction capable de surprendre positivement le monde.

Sources :

http://g1.globo.com/mundo/noticia/2015/09/meta-do-brasil-e-reduzir-emissao-de-gases-em-43-ate-2030-diz-dilma.html

http://180graus.com/noticias/brasil-e-unico-pais-a-reduzir-emissao-de-gases-em-40-diz-ministra/impressao

http://g1.globo.com/natureza/noticia/2012/12/desmatamento-na-amazonia-sobe-129-nos-ultimos-4-meses-diz-ong.html

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *