Les énergies renouvelables – la seule voie vers l’indépendance énergétique de la République de Moldavie!

Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique sont des domaines relativement nouveaux pour la Moldavie avec un énorme potentiel de développement. Pour promouvoir des projets et des actions d’efficacité énergétique, l’existence d’un cadre juridique joue un rôle très important, la loi fondamentale dans ce domaine étant adoptée en 2010 seulement.

Image libre de droits

Image libre de droits

Dans la plupart des pays de l’Union européenne (UE), le secteur de l’énergie, en particulier celui basé sur les sources fossiles, l’hydroélectricité et l’énergie thermonucléaire, s’est développé essentiellement par le soutien direct de l’État sous forme des différentes aides et subventions. Cette politique de l’énergie continue à présent, mais avec une volonté d’élimination ou de diminution de toutes les subventions de la part de l’Etat pour les combustibles fossiles, la création du marché intérieur de l’énergie et l’introduction de la taxe carbone.

La république de Moldavie tiendra compte des modifications intervenues dans le domaine des énergies renouvelables en respectant ses engagements internationaux. Elle va promouvoir les sources d’énergie alternatives, tout en répondant aux défis internes comme la sécurité énergétique du pays et la disponibilité des tarifs de l’énergie pour l’économie et la population nationale.

Le secteur de l’énergie en République de Moldavie

Le secteur de l’énergie de la Moldavie est dans un mauvais état. La dépendance des importations d’énergie affecte gravement la sécurité énergétique du pays et a montré, au cours des dernières décennies, la vulnérabilité de l’économie nationale et de la population à la hausse des prix d’achat des produits énergétiques. Plus de 90% de l’énergie primaire est importé [Voir figure 1].

Figure 1. La structure de la formation des Ressources énergétiques et des carburants

Source: Le bilan énergétique de la République de Moldavie

Source: Le bilan énergétique de la République de Moldavie

Le but principal de la stratégie énergétique de la République de Moldavie jusqu’en 2020 (approuvé par la décision gouvernementale no. 958 du 21.08.2007) est la création d’un mix d’énergies efficient pour assurer la sécurité énergétique du pays, la modernisation de l’infrastructure énergétique, l’intégration dans le marché européen de l’énergie et aussi augmenter la part des énergies renouvelables dans le bilan énergétique jusqu’à 20% en 2020. Le mix énergétique de la Moldavie se compose de l’électricité, de la chaleur, de gaz naturel et de produits pétroliers.

Le secteur national de l’électricité a une capacité de production d’environ 500 MW. Il est composé de centrales thermiques de cogénération comme CET-1 (66 MW), CET-2 (240 MW) et le CET-Nord (24 MW); de centrales hydroélectriques de Costesti (16 MW) et Dubasari (48 MW); de 10 CET de cogénération appartenant aux usines de fabrication du sucre avec une puissance de 98 MW et une centrale de production d’électricité par condensation d’une puissance électrique de 2520 MW (MGRES rive gauche du Dniestr). Pour l’année 2010, une quantité de 3,9 milliards de kWh a été fourni à 1,283 millions consommateurs.

Figure 2 : La production d’électricité par type de carburant en Moldavie

Source: IEA (International Energy Agency)

Source: IEA (International Energy Agency)

La distribution et la fourniture d’électricité sont réalisées par « Moldelectrical » (société d’Etat) et respectivement « RED Union Fenosa » (société privée) avec la fourniture de 72,6% d’électricité  à  65.13% des consommateurs. RED Nord (société d’Etat) est responsable de l’approvisionnement avec 16,61% d’électricité pour 21,6% des consommateurs et RED Nord-Vest (société d’Etat) couvre 8,74% du marché pour la fourniture d’électricité à 13,28% des consommateurs.

Le secteur du gaz naturel est monopolisé par les importations de gaz en provenance d’un seul fournisseur. « S.A. Moldovagaz » est le principal responsable de la livraison du gaz naturel en République de Moldavie. Cette société est gérée par « OAO Gazprom » qui détient  50 % des actions plus une action privilégiée, les 35% d’actions étant en possession de l’Etat et 14% sont détenus par la Société « Tiraspoltransgaz ». Selon les statistiques de l’Agence internationale de l’énergie pour l’année 2006, la Moldavie est en tête parmi les pays qui ne disposent pas de ressources énergétiques avec une balance énergétique monopolisée par le gaz naturel. La figure ci-dessous montre la part du gaz naturel dans le mix énergétique de la République de Moldavie.

Figure 3: La structure de l’approvisionnement total en énergie primaire en Moldavie

Source: IEA (International Energy Agency)

Source: IEA (International Energy Agency)

La solution pour la Moldavie – les énergies renouvelables

 Si le pays est un importateur de ressources énergétiques, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique sont les solutions durables pour le renforcement de la sécurité énergétique et l’atténuation des effets économiques causés par la hausse des prix de ressources importées. Le tableau 1 montre le potentiel technique disponible des principaux types d’énergies renouvelables en Moldavie, qui est estimé 2 700 tep.

Tableau 1. Le potentiel énergétique disponible des principaux types de ressources renouvelables

Source: Ministère de l'Economie de la République de Moldova

Source: Ministère de l’Economie de la République de Moldavie

Selon les données du tableau ci-dessus et l’étude du potentiel de biomasse élaborée par IDIS “Viitorul” dans le cadre du projet « Energie et Biomasse en Moldavie » financé par l’Union européenne, cofinancé et mis en œuvre par le PNUD Moldova, on découvre  un potentiel total d’environ 21 042 TJ basé sur des données annuelles moyennes pour les années 2009 et 2010. En comparant ce résultat à la consommation de ressources énergétiques de la République de Moldavie, qui en 2010 était d’environ 92 544 TJ, on peut constater qu’entre 17 et 20% de la consommation finale brute d’énergie peut être couverte à partir de la biomasse.

L’utilisation et la promotion des technologies de production d’énergie à partir de la biomasse ont une grande importance pour un pays qui est essentiellement agraire. Actuellement la biomasse est largement utilisée dans les zones rurales, cependant son efficacité est réduite en raison du manque de technologies modernes pour le traitement et la combustion de la biomasse.

Le plus grand potentiel d’efficacité énergétique se trouve dans le secteur des bâtiments publics et résidentiels où d’après les estimations, le pays peut réduire ses consommations d’énergies de 30 %. L’efficacité énergétique permettrait également de réduire les factures mensuelles d’énergie pour les consommateurs finaux qui deviennent de plus en plus vulnérables à l’augmentation des prix de l’énergie.

L’intensité énergétique (le rapport de la consommation d’énergie au produit intérieur brut) d’environ 3 fois plus élevé que dans les pays européens est l’une des principales causes de l’incompétitivité de l’économie nationale, le marché moldave étant inondé des produits importés.

Conclusions 

La République de Moldavie dispose de quelques types d’énergies renouvelables comme l’énergie  solaire, éolienne, hydraulique et la biomasse, dont l’exploitation efficace pourrait largement résoudre les problèmes d’énergie rencontrés.  Pour le moment il n’y a qu’une utilisation prédominante de deux formes d’énergies renouvelables : la biomasse et l’hydraulique. La Moldavie, qui souhaite s’intégrer dans les structures européennes le plus rapidement possible, doit s’aligner à des stratégies énergétiques des pays avancés avec un suivi à long terme des avantages nationaux. Les énergies renouvelables est l’un des domaines dans lesquels les intérêts nationaux peuvent être combinés avec les tendances internationales. La mise en œuvre des systèmes de conversion d’énergies renouvelables, notamment par les particuliers, conduira à la réalisation des engagements pris par la République de Moldavie pour augmenter la part des énergies renouvelables dans le bilan énergétique du pays jusqu’à 20% en 2020.

La mise en œuvre des énergies renouvelables en Moldavie sera possible qu’avec le soutien politique, institutionnel, législatif, financier et éducatif de la part du gouvernement. Le principal obstacle de la mise en œuvre des énergies renouvelables est essentiellement d’ordre financier, politique et éducatif, et moins technique ou technologique. Pour changer l’attitude de la société envers les énergies renouvelables il est nécessaire de réaliser plus de projets ENR qui serviront d’exemple et porter plus d’attention à l’éducation et à la formation des jeunes.

Webographie et bibliographie :

  1. http://www.iea.org/statistics/statisticssearch/report/?year=2012&country=MOLDOVA&product=Balances
  2. http://www.statistica.md/category.php?l=en&idc=128
  3. http://ionmuntean.com/2012/09/19/reformarea-sectorului-energetic-in-republica-moldova-o-cale-lunga-de-la-est-spre-vest/
  4. Le développement des énergies renouvelables en République de Moldavie : les réalités, les capacités, les options et les perspectives – Vadim CEBAN, expert associé de l’APE
  5. Utilisation des sources d’énergie renouvelable – éolienne, solaire et hydraulique dans les conditions de la République de Moldavie – Docteur V. DULGHERU de l’UTM
  6. Les bonnes pratiques de l’utilisation des énergies renouvelables : des idées, des initiatives et des performances –Vlad CATLABUGA, expert chez IDIS « Viitorul »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.