La ville d’Amiens se met au Beebus

Fin mars, Amiens métropole a engagé des négociations avec Siemens afin d’expérimenter deux prototypes de bus électriques, à recharge rapide, non polluants et silencieux.

 

Image libre de droit: fr.wikipedia.fr

Un projet innovant et durable

Amiens rejoint les villes de Göteborg et Hambourg pour mesurer l’efficacité de ses transports électriques au sein de réseaux urbains. Ce projet E-brt est présenté comme « une solution écologique aux transports urbains », silencieuse, non polluante, fiable, s’intégrant facilement aux nouveaux milieux urbains et optimisant les coûts de maintenance. L’avantage de cette technologie est la recharge en une vingtaine de seconde de ces bus aux stations d’arrêt et la récupération de 100 % de l’énergie de freinage, ce qui est un gain d’efficacité énergétique.

Siemens a déjà engagé 3 millions d’euros dans les travaux de recherche de ce projet. Le programme Européen Life + pour l’environnement et l’action pour le climat contribuera à hauteur de 2.3 millions d’euros. Un portefeuille de 4 millions d’euros correspondant aux deux bus, les fournitures et les prestations seront à la charge d’Amiens métropole, qui a déjà requis les aides financières de la Région, de l’ADEME ainsi que d’ERDF.
Ce projet doit s’établir sur une distance de 6.5 km, allant de la place Joffre à la nouvelle zone Frey, au nord de la ville. Sa durée est estimée à 30 mois, ce qui correspond à « 18 mois de déploiement et 12 mois de retour d’expérience, soit une mise en service fin 2016 ». Cette collaboration entre ces deux acteurs révèle une convergence dans leurs intérêts :
L’évaluation de la fiabilité du projet
Ces expérimentations menées dans ces villes sont une aubaine pour l’entreprise Siemens car elles lui permettront d’affiner ses prototypes. Elles favoriseront une vue d’ensemble des ingénieurs de ces constructions, qui pourront évaluer la fiabilité, l’efficacité technique et l’impact environnemental de ces bus électriques. De même, elles permettront de recueillir le sentiment des usagers et d’évaluer leur niveau de satisfaction. Toutefois, l’engouement de ce type de moyen de transport requiert des approfondissements concernant certains points tels que leur sécurité, leur performance ainsi que mesurer l’ensemble de leurs coûts d’exploitation. Ces études demanderont d’éventuelles améliorations sur l’ensemble de la chaine de déploiement du projet avant d’engager une campagne de commercialisation.
Un transport vert et tout électrique
Amiens métropole avait pour ambition de développer trois futures lignes de Bus à haut niveau de service et le projet de Beebus présenté par Siemens paraissait répondre davantage aux attentes de la collectivité. Le lancement de ce projet sur l’une de ces trois lignes de transports urbains lui permettra de profiter du bilan de l’expérimentation et d’affiner ses initiatives futures en matière de transport durable. De plus, ce projet s’intègre dans son Pacte pour l’emploi et de l’innovation, en relation direct avec son cluster énergie. L’objectif est d’inclure des intervenants locaux, provenant des milieux industriels et universitaires : l’université de technologie de Compiègne, L’Ecole de design et le laboratoire de Réactivité et de Chimie des solides de l’UPJV chargé du développement des batteries électriques.
Ce projet de transport électrique est aussi un moyen pour Amiens de confirmer son label de territoire à énergie positive pour la croissance verte, décerné par la ministre de l’énergie, Ségolène Royal.

 

Comme a pu l’énoncer le président d’Amiens métropole, Alain Gest, il s’agit d’un tremplin pour la collectivité, afin de développer des transports durables et d’être considéré comme l’un des pionniers dans ce déploiement.

 

Sources :
-http://www.enerzine.com/1036/18329+amiens-metropole-experimente-le-bus-a-recharge-rapide+.html
-http://www.actu-environnement.com/ae/news/bus-recharge-rapide-beebus-Amiens-metropole-24328.php4
-http://www.amiens.fr/actualite/4070/amiens-metropole-veut-experimenter-alimentation-electrique-des-bus.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.