Dernière étape de consultation pour une nouvelle stratégie européenne en matière de RSE

La précédente stratégie de l’Union européenne (UE) sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) couvrait la période 2011-2014[1]. Comme elle s’y était engagée, la Commission européenne (CE) a organisé un forum[2] de bilan et de propositions pour la définition d’une nouvelle stratégie pour la période 2015-2020.

 

Le forum « Multi Stakeholder Forum on Corporate Social Responsibility » s’est tenu les 3 et 4 février 2015 à Bruxelles. Il a réuni 450 participants de tous horizons : chercheurs, politiques, chefs d’entreprise… Il s’agit de la pierre finale au processus de consultation mis en place avant la proposition, puis l’adoption, d’une nouvelle stratégie sur la RSE. Le forum fait suite à une consultation publique qui a eu lieu à l’été 2014[3] et qui a servi à en définir les thématiques.

Les participants ont ainsi travaillé sur 12 sujets : Accès au marché international ; Education et capital humain ; PME ; Coopération pour le développement international ; Entreprises et droits de l’Homme ; Marchés publics ; Innovation, Compétitivité et croissance ; Droits de l’Homme et accès aux recours ; Investissement Responsable ; Chaînes d’approvisionnement responsables ; Politiques nationales et régionales en matière de RSE ; Institutions financières.

Dans les conclusions du forum, il est intéressant d’y lire que les participants se sont interrogés sur l’utilisation de l’expression « Responsabilité sociale des entreprises ». En effet, ils relèvent que le monde des affaires ne met pas forcément exactement les mêmes notions derrière cette expression que par exemple les principes directeurs des Nations Unies (PDNU). La CE est donc invitée à tenir compte de ces différences et à utiliser un langage « business » en matière de RSE.

Parmi les autres conclusions générales, il en ressort notamment que :

  • La RSE devrait avoir pour but ultime d’intégrer dans l’ADN des entreprises la responsabilité sociale afin de rendre obsolète l’idée de conformité normative ;
  • La CE doit continuer à jouer son rôle important en fournissant des plates-formes de dialogue et d’échanges de bonnes pratiques ;
  • Beaucoup d’entreprises sont en faveur d’un cadre clair permettant une mise en œuvre réussie de la RSE, tels que les PDNU. La nouvelle stratégie devra donc continuer d’être alignée sur les lignes directrices et principes mondiaux ;
  • La plupart des entreprises sont en accord avec les lignes directrices issues des priorités de la stratégie 2011-2014. Toutefois, sur le reporting, il ne doit pas y avoir de législation supplémentaire pesant sur les entreprises.

 

Les conclusions complètes du forum sont disponibles ici :

http://ec.europa.eu/DocsRoom/documents/8774/attachments/1/translations/en/renditions/native

 

Pour aller plus loin :

 

[1] COM/2011/0681 final du 25.10.11

[2] http://www.csrmsf.eu/

[3] http://www.csrmsf.eu/pdf/Report-public%20consultation%20CSR%20-FINAL-14-12-08%20.pdf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.