Les négociations climatiques et les défis de la COP 21 de Paris

Bref rappel historique
En 1990 le 1er rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a fait prendre conscience au pays du monde entier de la gravité des changements climatiques et la nécessité de prendre des mesures urgentes pour faire face à ses conséquences. Ainsi en 1992 la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques de Rio a été adoptée par tous les pays participants et reconnaît trois grands principes : à savoir le principe de précaution, le principe des responsabilités communes mais différenciées et le principe du droit au développement.

images2

Image libre – http://carrefour-education.qc.ca

 

Ces principes ont été déclinés en engagements concrets de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour la première fois au plan international à travers le Protocole de Kyoto signé en 1997 qui introduit un plafonnement des émissions de gaz à effet de serre des pays développés sur la période 2008-2012 et la mise en œuvre de mécanismes innovants pour assurer la répartition des efforts au moindre coût économique. Une seconde période d’engagement a été fixée lors du sommet de Doha en décembre 2012. Elle s’étend du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2020.
A ce jour, 184 Etats sont signataires. Mais de nombreux pays ont commencé à se désengager du Protocole de Kyoto par refus des obligations juridiques qu’il implique. Il s’agit du Japon, de la Russie, de la Nouvelle Zélande, de l’Australie, tandis que le Canada est purement et simplement sorti du Protocole de Kyoto et s’est placé dans la même situation que les Etats-Unis.

Les enjeux de Paris 2015
La conférence de Paris doit aboutir à une convergence de vue entre 193 pays dans un délai très court et un contexte politique et économique particulièrement difficile. La réussite de cette nouvelle séquence de négociation implique de progresser sur 2 fronts :
La négociation entre Etats avec des engagements qui soient non seulement élevés mais aussi qui soient effectivement tenus dans la réalité. Il va donc falloir négocier des engagements et contributions des pays qui soient équitables, obtenir une transparence dans leur réalisation et consolider les accords obtenus dans la négociation par des règles de respect en droit international.
La mobilisation dans l’action à tous les niveaux : les Etats, les entreprises, les collectivités locales, les citoyens. Bref parvenir à mettre toute l’humanité en marche. Dans le sens d’un usage plus efficace de l’énergie, de la valorisation des énergies renouvelables à la place de l’utilisation des combustibles fossiles, de la généralisation du recyclage, de la protection des forêts… Autant de choix et d’actions positifs pour l’humanité toute entière. En termes de réduction des impacts négatifs, mais surtout de créations d’emplois, de réduction des dépenses, de cohésion sociale, d’accès au développement…

La COP de Paris doit déboucher sur la ratification d’un accord international contraignant, destiné à prendra le relais, en 2020, de l’extension du protocole de Kyoto. Avec pour ambition de limiter la hausse des températures globales à 2 °C, voire à 1,5 °C, d’ici à la fin du siècle. Alors que le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) brandit la menace d’un réchauffement global de 4°C, si rien n’est fait…
S’il est adopté, il sera, en outre, le premier accord véritablement mondial sur le climat à entraîner l’ensemble des pays à prendre des engagements pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, en incluant la Chine et les États-Unis, responsables à eux deux de plus de 45 % des émissions mondiales.

Pour en savoir plus :

http://www.goodplanet.info/t/negociations-climat/
http://www.lemonde.fr/planete/
http://www.lepoint.fr/environnement/
http://www.usinenouvelle.com/developpement-durable/
http://www.bastamag.net/Approfondir
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conventioncadre_des_Nations_unies_sur_les_changements_climatiques

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.