Les sous-produits du Whisky écossais à l’origine d’un nouveau type de biocarburant.

La start-up Celtic Renewables et les chercheurs de l’université Napier d’Edimbourg ont mis au point un procédé innovant permettant de générer du biobutanol à partir des résidus sucrés issus du processus de distillation du Whisky. La production de ce nouveau biocarburant s’inscrit dans une démarche de développement durable dans la mesure où elle ne nécessite pas de culture dédiée tout en permettant aux distilleries de dégager un revenu supplémentaire en valorisant leurs déchets.

 Celtic Renewables logo RGB-1 

Crédit photographique :Celtic Renewables (http://www.celtic-renewables.com/)

  • Du biobutanol grâce à la valorisation des sous-produits du Whisky.

Les distilleries écossaises ont le vent un poupe. Outre des ventes qui ne cessent de croître (+45% au cours des dix dernières années)[i], elles sont sur le point de parvenir à valoriser les déchets générés par leur activité principale. En effet, très bientôt les sous-produits du Whisky pourront être réutilisés pour produire du biocarburant.

Ces sous-produits qui se présentent à la fois sous une forme solide (les drêches : c’est–à-dire l’ensemble des éléments non solubles qui subsistent après la fermentation) et sous une forme liquide (le “pot ale” qui correspond au liquide qui reste dans l ‘alambic après la distillation) sont mélangés avec des bactéries afin de générer du biobutanol (ou alcool butylique).

La start-up Celtic Renewables et les scientifiques de l’université d’Edimbourg sont parvenus à ce résultat en faisant évoluer un procédé ancien utilisé au début du 20ème siècle pour obtenir des solvants : la fermentation ABE (pour Acétone, Butanol, Ethanol)[ii].

  • Un carburant plus efficace et plus écologique que l’éthanol.

Le biobutanol est un carburant biologique bien plus efficace que l’éthanol (25% de potentiel énergétique en plus)[iii]. Il a également pour avantage d’être beaucoup plus facile à amalgamer aux carburants produits à partir du pétrole. On envisage ainsi de le commercialiser en l’intégrant à l’essence ou au diesel à hauteur de 5 à 10%

Le biobutanol est également un carburant plus vert que le bioéthanol dans la mesure où il ne nécessite pas de culture dédiée pour être produit. En effet, contrairement aux autres biocarburants qui sont élaborés à partir de plantes (comme le maïs, les betteraves ou la canne à sucre) expressément cultivées à cette fin, le biobutanol provient de la réutilisation de matières végétales précédemment valorisées dans le cadre d’un processus industriel, ce qui permet de réaffecter des terres aux cultures vivrières et de ne pas empiéter sur la forêt.

  • Un produit biosourcé développé grâce au soutien financier de l’Union Européenne.

Ce nouveau biocarburant n’en est encore qu’à la phase de test. Il est en cours de validation par le Bio Base Europe Pilot Plan (BBEP) situé à Gand en Belgique. Il s’agit d’un centre soutenant le développement de processus et de produits d’origine biologique s’inscrivant dans une démarche de développement durable.  Ce centre participe au projet Bio Base North West Europe (BBNWE)[iv] de la commission européenne dont l’objet est de financer les PME des pays d’Europe du Nord-Ouest (Irlande, Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique) développant des technologies innovantes dans le domaine de l’économie biosourcée.

Toutefois, si le pilote industriel se révèle concluant, l’entreprise Celtic Renewables prévoit de construire rapidement une unité de production en Ecosse dans le but d’écouler son produit sur le marché britannique des carburants qui représente tout de même 125 millions d’euros par an[v]. Certes la production de biobutanol à partir des dérivés du Whisky restera sans doute limitée, mais elle devrait tout de même permettre au Royaume-Uni d’atteindre en avance l’objectif européen imposant aux Etats-membres d’incorporer 10% de biocarburant dans l’essence et le diesel d’ici à 2020[vi].

[i] http://www.lexpress.fr/actualites/2/des-chercheurs-ecossais-creent-un-biocarburant-derive-du-whisky_913761.html

[ii] http://www.usinenouvelle.com/editorial/du-whisky-au-biocarburant.N293157

[iii]http://www.bioaddict.fr/article/du-whisky-comme-biocarburant-a1057p1.html

[iv] http://www.biobasenwe.org/en/home/

[v]http://formule-verte.com/celtic-renewables-transforme-des-derives-du-whisky-en-biocarburants/

[vi] http://www.univers-nature.com/actualite/energie/vers-10-de-biocarburant-issu-du-whisky-dans-lessence-britannique-56935.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.