L’énergie solaire joue sa première Finale de la Coupe du Monde de la FIFA

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Quelle équipe ou quel joueur de foot supportez vous dans la Finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2014TM ? Outre le match de foot, le soleil est l’une des plus grandes stars de cette compétition.

Pour la première fois de l’histoire, la finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2014TM sera alimentée à l’énergie solaire. Yingli Solar, le sponsor de la compétition, est le plus grand fabricant de panneaux solaires au monde et en a mis à disposition pour l’Arena Pernambuco et le Stade Maracanã, avec un rendement estimé à plus d’un MW par an et de l’électricité propre pendant au moins 25 ans.

L’Arena Pernambuco (Recife, Brésil)

Ce stade est alimenté par un 1MW d’énergie solaire propre produite à partir d’une installation photovoltaïque au sol, qui est la première centrale d’énergie solaire de Pernambuco. Le projet est composé de plus de 3 650 panneaux solaires Yingli à haut rendement qui devraient générer environ 1 500 KWh d’électricité propre par an. Cette énergie solaire pourrait alimenter en moyenne 600 maisons pendant 25 ans. Le projet pourrait permettre de compenser 800 tonnes de dioxyde de carbone par ans, ce qui aurait un impact similaire à la plantation de 35 000 arbres. En outre, le public peut suivre la performance énergétique du système dans le centre réservé aux visiteurs sur le site avec pour objectif de promouvoir l’éducation à l’énergie solaire.

usina_solar_da_arena_pe_rafael_bandeira_0

Le Stade Maracanã (Rio de Janeiro, Brésil)

Depuis la Coupe du monde de la FIFA 1950, le stade Maracanã représente l’un des lieux mythiques du ballon rond. Grâce à de récentes rénovations, le stade est sur le point de devenir aussi célèbre dans l’histoire du développement durable que dans celle du football. Avec plus de 1 500 panneaux photovoltaïques sur la toiture du stade, ce système solaire génère une quantité d’électricité suffisante pour alimenter plus de 240 foyers chaque année tout en évitant l’émission de plus de 2560 tonnes de dioxyde de carbone.

Stades Solaires

La FIFA espère que la grande visibilité de l’emplacement des panneaux servira d’exemple et conduira à l’installation de systèmes photovoltaïques dans d’autres stades afin d’accroître la production et l’utilisation des énergies renouvelables au Brésil, et pourra stimuler également la sensibilisation environnementale des amateurs de football à travers le monde.

 

Sources :

http://www.yinglisolar.com/fr/about/sponsorships/fifa-world-cup/

http://fr.m.fifa.com/worldcup/organisation/sustainability/solar-powered-stadiums.html

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *