Les Investissements d’Avenir : quel bilan?

PIAAvec 575 projets soumis, associant plus de 2000 entités et déja 139 projets lauréats, les programmes d’investissements d’avenir (PIA) ont montré leur capacité à mobiliser les entreprises sur des créneaux porteurs et à stimuler leur capacité d’innovation.

Quatre programmes d’investissements d’avenir ont été confiés en 2010 à l’ADEME pour soutenir la réalisation d’expérimentations pré-industrielles, de démonstrateurs de recherche dans les domaines des énergies décarbonées et de la chimie verte, des véhicules et de la mobilité du futur,  des réseaux électriques intelligents et de l’économie circulaire. C’est plus de 1 milliard d’euros qui a été dégagé dans le dispositif pour soutenir l’innovation.

Un accompagnement financier efficace et adapté

Les entreprises sont les principales bénéficiaires des Investissements d’Avenir avec 85% des montants attribués”, et 44% d’entre elles sont des TPE, PME ou ETI, indique l’ADEME dans un communiqué de presse. Au total, plus de 500 entreprises sont déja financées et plus de 200 millions d’euros ont été versés. Les entreprises bénéficiaires prévoient même un chiffre d’affaires induit de plus de 10 milliards d’euros et plus de 10 000 emplois directs à l’horizon 2020.

Sur chaque thématique, l’ADEME organise des Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI) encadrés par des feuilles de route stratégiques. Les projets sélectionnés par l’ADEME sont financés par le PIA grâce à des outils dédiés de financement de l’innovation. 1/3 des crédits PIA sont disponibles sous forme de subventions, prioritairement destinées aux PME, organismes de recherche et collectivités territoriales. 2/3 des crédits génèrent des actifs pour l’Etat sous forme de retours financiers (aides d’Etat remboursables et prise de participation), dans une logique de partage des risques et des gains.

Les premiers bilans permettent d’observer quatre types d’impact selon la structure et la dynamique de la filière:

– sur les filières qui ne sont pas encore structurées, l’impact est déterminant pour les acteurs. C’est le cas du solaire photovoltaïque à concentration, de l’hydrogène, des énergies marines, des nouvelles filières de recyclage ou encore des nouveaux services de mobilité. Ces secteurs sont prometteurs mais encore au stade de la recherche. Le PIA permet ainsi l’émergence de projets structurants et de nouveaux acteurs qui n’auraient pas pu voir le jour seuls;

–  sur les filières en phase de structuration avec des acteurs en place, le PIA a permis de conforter et d’accélérer cette structuration comme observé sur l’amont ou l’aval du photovoltaïque, la géothermie électrogène, le grand éolien ou les véhicules électriques et les infrastructures de recharge;

– sur les filières établies en mutation rapide, le PIA permet d’accompagner des basculements de marché comme cela est apparu sur l’hybridation des véhicules ou sur l’aval de la gestion de l’énergie;

– Enfin, le PIA  a eu un impact de plus long terme sur les filières déja établies avec une mutation plus lente, avec des effets de réplication potentiellement forts, les secteurs étant déja très structurés. De tels impacts sont attendus sur les navires du futur, le secteur ferroviaire, la réhabilitation des bâtiments ou la gestion de l’énergie.

Focus sur quelques cas concrets

Le Grand Eolien

L’Appel à Manifestation d’Intérêt Grand Eolien a permis de sélectionner 6 projets au niveau national. L’implication d’un grand équipementier, Alstom Renewables,  à travers la société Alstom Offshore France, a permis de cofinancer la fabrication de sa nouvelle génération d’éoliennes d’une puissance de 6 MW.

Freyssinet et ses partenaires, les laboratoires publics LMR et LOMC,  développent dans le cadre du projet EOLIFT une tour en béton précontraint de grande hauteur (supérieure à 100m), pouvant supporter des turbines de grande puissance. Cette tour est dotée d’une méthode de levage inédite permettant de se passer des grues de grande capacité. Ce projet, de 6,8 millions d’euros est aidé à hauteur de 3,3 millions d’euros par le PIA.

Les réseaux électriques intelligents

Les démonstrateurs de réseaux électriques intelligents permettent d’expérimenter, en conditions réelles, l’ensemble des fonctionnalités des Smart Grids: intégration des énergies renouvelables au réseau, pilotage de l’effacement des pics de consommation, options de stockage/déstockage pour pallier l’intermittence des énergies renouvelables.

 

logo Le projet Smart Grid Vendée est un démonstrateur de réseau intelligent lancé à l’échelle du  département de la Vendée. Lancé le 28 juin 2013 aux Sables d’Olonne, ce démonstrateur  permet de définir de nouveaux outils de pilotage pour un réseau électrique, capable de  tirer le meilleur parti des énergies tout en s’adaptant aux variations de consommation  énergétique d’un territoire. L’expérimentation intègre 6 parcs éoliens, 36 sites    photovoltaiques et la consommation de 100 bâtiments publics. Pour une durée de 5 ans, le  projet comprend plus de 150 collectivités, des industriels, des start up, des chercheurs et  des enseignants.

 

Motorisation hybride et thermique

6 projets ont été retenus à l’issue de l’AMI chaîne de traction thermique, pour un budget total de 693 millions d’euros dont 207 millions d’euros pris en charge par le PIA. Le groupe PSA développe une technologie inédite hybride essence appelée Hybrid Air, étape clé vers la voiture à 2 l/ 100 km. Le moteur se règle de manière autonome sur un des trois modes de conduite possible: zéro émission, thermique essence ou mixte.

air-car-0713-de

Source: PSA Peugeot-Citroën

 

Cette technologie sera proposée sur des véhicules Citroën C3 ou Peugeot 208 avec 5 places et permettra un niveau de consommation et d’émission très bas, de 2,9 l/100 km et 69 g de C02 par km.

citroen-hybrid-air-concept

Source: Earth Techling

 

 

 

Sources:

http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?sort=-1&cid=96&m=3&id=91933&ref=&nocache=yes&p1=111

http://www.energiesactu.fr/innovation/investissements-davenir-un-bilan-prometteur-pour-lenergie-0022686

http://www.enerzine.com/14/17201+les-investissements-davenir—lheure-du-premier-bilan+.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.