Le Nord Pas-de-Calais mise sur une nouvelle révolution industrielle

images

Le Nord Pas-de-Calais lance sa troisième révolution industrielle :

L’idée de départ était de redynamiser le bassin de l’emploi, l’économie et le développement des nouvelles technologies.

Fin 2012, le Conseil Régional, la Chambre de Commerce et les communautés locales ont fait appel à un « ponte » du secteur : Jérémy Rifkin, déjà connu pour avoir conseillé les Etats sur le développement des énergies renouvelables et en particulier la chancelière Allemande Angela Merkel.

Un « Master Plan » pour tout révolutionner

Le 25 octobre dernier, J. Rifkin a présenté son « Master plan » dans lequel il propose un grand nombre d’idées pour lancer la troisième révolution industrielle dans cette région.

Comme pour les deux autres révolutions industrielles (charbon pour la première, pétrole pour la seconde), il s’agit de profiter d’une nouvelle énergie pour révolutionner l’économie et la société, créer de l’emploi, avec pour appui les nouvelles technologies. La région Nord Pas-de-Calais a été très touchée par la désindustrialisation et le Master plan a pour but de redynamiser et révolutionner le bassin de l’emploi et l’économie locale.

Pour y parvenir, le Master plan de J. Rifkin prévoit d’agir sur 5 piliers transversaux, avec un pilotage collectif et une cohérence dans les actions menées. La trame de fond de ce plan est l’efficacité énergétique.

Le premier pilier d’action concerne le développement des énergies renouvelables : géothermie, photovoltaïque, éolien, énergies marines, biomasse. Le but est d’atteindre les 20% de consommation d’énergie renouvelable dans la consommation totale en 2020.

Le second pilier d’action concerne la rénovation des bâtiments pour une meilleure efficacité énergétique alliée à la construction de structures permettant la collecte d’énergies renouvelables : dans les maisons des particuliers, les industries.

Le troisième pilier concerne le stockage de ces énergies vertes.

Le quatrième pilier concerne « l’internet de l’énergie » : il s’agit de développer les réseaux intelligents pour gérer efficacement production et demande en énergie des consommateurs.

Le cinquième pilier concerne le développement de la mobilité verte en déployant des infrastructures logistiques.

Les travaux du Master Plan reposent également sur l’économie de la fonctionnalité (favoriser le prêt, la location de biens plutôt que la propriété matérielle) et sur l’économie circulaire (le réemploi des matières premières).

A terme, le Master Plan devrait conduire la Région Nord Pas-de-Calais à réduire de 60 % sa consommation d’énergie actuelle et réduire par quatre sa production de gaz à effet de serre. Ces objectifs sont en lien avec le programme de financements européens « Horizon 2020 » pour la recherche et l’innovation en matière environnementale. En parallèle, la troisième révolution devrait créer près de 120 000 emplois, et surtout relancer l’économie du la région.

Un projet avant tout participatif

Néanmoins, si le Master Plan de J. Rifkin relance le débat sur la transition écologique, il ne contient pas de propositions concrètes pour réussir cette troisième révolution industrielle. Il se base sur l’investissement de chacun par des propositions de projets locaux innovants et verts.

La troisième révolution industrielle se positionne comme un projet participatif et un appel à projet a déjà été lancé en Région Nord Pas-de-Calais.

Le Plan en région Nord Pas-de-Calais pourrait être un projet pilote pour les autres régions de France dans la transition énergétique. S’il parait utopique pour certains, il présente l’avantage de penser cette transition énergétique à une échelle territoriale et donc plus adaptée aux contraintes et atouts de la région.

J. Rifkin ne s’est pas arrêté à la Région Nord Pas-de-Calais, puisque la ville de Rennes a déjà fait appel à ses services afin qu’il y expose, le temps d’un séminaire, son concept de troisième révolution industrielle.

Sources :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/10/25/l-economiste-jeremy-rifkin-veut-faire-du-nord-pas-de-calais-la-region-pilote-de-la-transition-energetique-d-ici-a-2050_3502935_3244.html

http://www.latroisiemerevolutionindustrielleennordpasdecalais.fr/

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/11/07/jeremy-rifkin-le-gourou-vert-des-elus-locaux_1787085_3244.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.