Le reboisement au Burkina Faso

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0Share on Google+0

Le reboisement est actuellement le domaine dans lequel les burkinabés sont très mobilisés. Plusieurs secteurs publics et privés participent massivement à la protection de l’environnement. Il s’agit d’une démarche très encourageante dans la société.

On a enregistré 7 millions d’arbres plantés sur une superficie estimée à 9 325 ha, grâce à la campagne de reforestation en 2012. Cette activité évolue rapidement et ne cesse de s’améliorer grâce à la politique nationale de l’environnement et l’implication de tous les acteurs.

Cette initiative est également avantageuse pour la vie des citoyens et des espèces animales. Elle permet aussi de lutter contre la désertification.

Ensuite, l’écocitoyenneté demeure un comportement quotidien de tous les acteurs afin de développer la croissance des plantes en faveur de la protection de l’environnement.

Il est donc important de mobiliser et de conscientiser continuellement les acteurs afin d’y faire face davantage tout en expliquant la valeur ajoutée du reboisement.

Le gouvernement burkinabé pourrait intégrer cette attitude environnementale dans l’éducation et la formation des citoyens. Il est bénéfique de mettre en place une politique de coopération sur l’environnement avec les entités privées, les organisations non gouvernementales et les organisations internationales.

Notons que le Burkina Faso, pays vaste, dispose énormément de potentialités pour le développement de l’environnement.

Cette politique entre en jeu dans la promotion du développement durable et permet de protéger les ressources naturelles.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0Share on Google+0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *