Sahara green initiative

« J’utiliserai le sable du désert pour produire des cellules solaires afin de générer une énorme quantité d’électricité et transformer ainsi le désert en paradis”

Hassan Kamel Al-Sabbah, 1928.

Chercheur chez General Electric,  Inventeur des cellules photovoltaïques

Sahara green est une initiative avec comme but de  « ressusciter » le désert grâce à l’énergie solaire.

Depuis 1928 des volontaires du monde entier essayent de rendre ce rêve possible. De nos jours cette idée s’est transformée en organisation mondiale dans le domaine de l’intelligence et de la recherche durable. Cette organisation assiste des compagnies dans le monde entier pour identifier et investir dans les « green business ».

La quantité d’énergie reçue par le soleil au Sahara est énorme et pourrait participer à la désalinisation massive  de l’eau de mer, avec deux conséquence importantes : reverdir le Sahara et éviter la montée des eaux.

L’initiative Sahara Green est de reverdir les déserts par l’utilisation de la technologie Aqua CSP (Energie Solaire Thermodynamique et Dessalement d’eau de mer) combinée à la permaculture et avoir une base de production d’énergie renouvelable illimitée.

Une centrale solaire thermodynamique à concentration  est une centrale qui concentre les rayons du soleil à l’aide de miroirs afin de chauffer un fluide caloporteur qui permet en général de produire de l’électricité.

AQUA-CSP est une étude conceptuelle. C’est un concept qui repose sur l’énergie solaire à partir des déserts du monde en tant que principale source d’énergie. Elle est axée sur la production et le transport de l’électricité produite et le dessalement d’énormes quantités d’eau de mer.

Le dessalement est un processus qui demande une forte intensité énergétique pour séparer le sel de l’eau de mer. Couplé avec le filtrage cela ​​peut fournir de l’eau fraîche et potable .

Cette initiative innovatrice donne de l’espoir. De plus les enjeux financiers sont si énormes qu’ils peuvent attiser bien des convoitises pour «l’économie « verte».

http://www.ojdo.de/wp/2011/04/desertec-studies-aqua-csp/

https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=ZGVmYXVsdGRvbWFpbnxzYWhhcmFncmVlbmNvbnN1bHRpbmd8Z3g6NDlkMDNlMTU2MGFjZWViYQ

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.